Cardillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cardillac, Op.39, est un opéra en trois actes et quatre tableaux composé par Paul Hindemith en 1926 sur un livret de Ferdinand Lion (de).

Le livret est tiré de la nouvelle Mademoiselle de Scudéry (Das Fräulein von Scuderi) de E. T. A. Hoffmann.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Cardillac est un orfèvre de génie à la cour de Louis XIV. Il a tant de mal à se séparer de ses œuvres qu’il poursuit et assassine ses clients pour les récupérer. L’affaire se double d’une intrigue œdipienne : la fille de Cardillac n’arrive pas à partir avec son amant car elle ne se résout pas à abandonner son père. Cependant, elle s’apercevra, non sans désappointement, que celui-ci tient plus à son or qu’à elle-même et lorsque son soupirant sera lui-même menacé par la folie meurtrière de Cardillac, elle fera tout pour sauver son père de la foule déchaînée qui finira cependant par le lyncher.

Première[modifier | modifier le code]

La première a eu lieu le au Sächsischen Staatstheater de Dresde (aujourd'hui le Semperoper). La direction musicale était assurée par Fritz Busch, avec Robert Burg (de) dans le rôle de Cardillac.. Hindemith fut éreinté par la presse du lendemain : « Une totale cacophonie » − « Cette musique n'a plus rien à voir avec le romantisme du matériau de base ni avec la chaleur du sentiment ».

En 1952, Hindemith a composé une nouvelle version de cet opéra. La première exécution a eu lieu le à Zurich, sous la direction de Victor Reinshagen.

Cardillac a été monté en 2005 et 2008 à l'Opéra Bastille sous la direction musicale de Kent Nagano, dans une mise en scène d'André Engel. Ce spectacle a fait l'objet d'une parution en DVD chez Bel Air Classiques en 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]