Carcan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carcan (homonymie).
Carcan sur la place du marché à Marsberg (Allemagne)

Le carcan était un collier métallique servant à attacher un condamné en l'exposant à l'infamie d'une humiliation publique.

Usage[modifier | modifier le code]

Le carcan est fixé à un mur ou à un poteau, généralement dans un lieu public très fréquenté. Il est un signe de Haute justice qui ne sert pas à mettre à mort. Il est également appelé signe patibulaire à ne pas confondre avec les fourches patibulaires et les échelles patibulaires[1]

Au figuré[modifier | modifier le code]

Le carcan a aujourd'hui disparu de l'arsenal répressif, mais le terme de carcan est resté au figuré pour signifier un ensemble de règles ou de contraintes qui gênent dans la vie quotidienne. Exemple : le carcan administratif.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ces colliers, exposés au Musée royal d'Écosse, étaient scellés au mur d’une église.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers Par Denis Diderot, Jean Le Rond d'Alembert