Cao Rui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cao Rui
Fonctions
Empereur de Chine
Empereur
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Gaoping Tomb (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Famille Cao (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Princesse Dongxiang (d)
Cao Li (en)
Cao Gong (en)
Cao Yong (en)
Cao Jian (en)
Cao Xie (en)
Cao Rui (en)
Cao Yan (en)
Cao Jie (d)
Cao LinVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Empress Mao (en)
Empress Guo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Cao Fang
Cao Yin (d)
Cao Mu (d)
Cao Jiong (d)
Cao Xun
Q11091186Voir et modifier les données sur Wikidata

Cao Rui (205 - 22 janvier 239) est le fils aîné de Cao Pi. Dès son plus jeune âge, il montre les signes d’une vive intelligence et devient le second empereur des Wei après la mort de son père.

À la suite d'une ruse de Ma Su, il rétrograde Sima Yi qui était commandant des forces armées des provinces de Yong et de Liang et donne ainsi la possibilité d'une invasion provenant du Royaume de Shu. En conséquence, après avoir perdu plusieurs batailles lors de cette invasion, Cao Rui décide de réintégrer Sima Yi à son ancien poste et réussit ainsi à repousser l’armée des Shu. Faisant de Sima Yi un officier de haut rang, il réussit également à repousser les quatre autres campagnes militaires menées par Zhuge Liang qui suivent.

Parmi ses autres réussites, il repousse une invasion des Wu à laquelle il participe personnellement et écrase la révolte de Gongsun Yuan. Enfin, Cao Rui épuise les ressources de sa nation en construisant une série de palais grandioses et meurt de maladie en l’an 239 à l’âge de 34 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Luo Guanzhong; tr. Moss Roberts (1995). Three Kingdoms. (ISBN 7-119-00590-1)