Joelle King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King.

Joelle King
Image illustrative de l’article Joelle King

Carrière professionnelle
2004 – en cours

Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Naissance (31 ans)
Cambridge (Nouvelle-Zélande)
Taille / poids 178 cm / 70 kg
Prise de raquette Droitière
Entraîneurs Hadrian Stiff
Glen Wilson
Palmarès
Individuel
Titres 13
Finales perdues 12
Meilleur classement 3e (février 2019)
Championnat national V(8)
Meilleurs résultats
World Open British Open Hong Kong Qatar Classic US Open
Individuel 1/4 1/4 V(1) 1/2
Dernière mise à jour : juin 2019

Joelle King, née le à Cambridge (Nouvelle-Zélande), est une joueuse professionnelle de squash représentant la Nouvelle-Zélande. Elle atteint, en février 2019, la troisième place mondiale sur le circuit international, son meilleur classement[1],[2].

Son frère Regan King est un joueur de rugby à XV, All Black[3] et elle est mariée au joueur de cricket Ryan Shutte[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle atteint, en avril 2014, la quatrième place mondiale sur le circuit international, avant une rupture du tendon d'Achille en finale du championnat de Nouvelle-Zélande face à Megan Craig[5]. En 2018, elle s'impose au Cleveland Classic face à la championne du monde Raneem El Weleily avant de confirmer lors du tournoi PSA World Series Windy City Open, en éliminant en demi-finale cette même joueuse avant de s'incliner en finale 12-10 au 5e jeu et en ayant obtenu deux balles de match face à Nour El Tayeb[6]. En avril 2018, elle retrouve son plus haut classement de quatrième joueuse mondiale et obtient la médaille d'or aux Jeux du Commonwealth en battant Sarah-Jane Perry en finale. En novembre 2018, elle remporte son premier titre PSA World Series en s'imposant au Hong Kong Open face à Raneem El Weleily[7]. À l'occasion de la nouvelle année 2019, elle reçoit la distinction de l'Ordre du Mérite de Nouvelle-Zélande[8]. Suite à cette série de bons résultats, elle atteint en février 2019 la troisième place au classement mondial.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Finales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Professional Squash Association, « King Rises into Top Three of Women’s World Rankings » (consulté le 1er février 2019)
  2. (en) Joelle King sur le site squashinfo.com
  3. « Joelle King - New Zealand Olympic Team », sur New Zealand Olympic Team (consulté le 5 juillet 2017)
  4. « Squash queen King rises from rock bottom », sur Newsroom (consulté le 27 mars 2018)
  5. « Joelle King out to claim a super sixth national squash crown in Havelock North », sur Stuff (consulté le 12 octobre 2017)
  6. « Joelle King beaten in epic five-game final in Windy City Open in Chicago », sur Stuff (consulté le 1er mars 2018)
  7. « Platinum PSA breakthrough for Kiwi Joelle King with Hong Kong Open victory », sur Stuff (consulté le 31 décembre 2018)
  8. « Joelle King, the queen of the court, receives New Year's honour », sur Stuff (consulté le 31 décembre 2018)
  9. « Joelle King, Paul Coll show their class at NZ squash nationals », sur Stuff (consulté le 18 juin 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]