Camille Sauvageau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Camille François Sauvageau)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Camille Sauvageau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Abréviation en botanique
Sauv.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Camille François Sauvageau (le à Angers - ) était un botaniste et un phycologue français.

Il étudia les sciences naturelles à l'université de Montpellier, y terminant ses études en 1884. Ensuite, il exerça les fonctions d’assistant auprès de Charles Flahault (1884-1888) à Montpellier et de Philippe Van Tieghem (1885-1891) à Paris[1]. En 1891, il obtint son doctorat à Paris avec la thèse Sur les feuilles de quelques monocotylédones aquatiques[2]. En 1892, il fut nommé professeur à l'université de Lyon avant de devenir professeur de botanique à la Faculté des Sciences de Bordeaux (1901-1932)[1].

Il est connu pour ses enquêtes sur les Phaeophyceae et était une autorité en taxonomie pour de nombreuses espèces d'algues brunes[3]. En 1926, il décrivit l'ordre des Sporochnales[4]. On a donné son nom au genre mycologique Sauvageautia (Har., 1892) ainsi qu’aux algues du genre Sauvageaugloia (Hamel ex Kylin, 1940)[1].

L'Académie française des Sciences lui décerna le Prix Montagne pour 1904[5].

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Sur la racine du Najas. 8 p. 1889
  • Sur quelques algues phéosporées parasites, 21 p. 1892
  • Algae. 4 p. 1897
  • Remarques sur les Sphacélariacées, 634 p. 1900-1914
  • Sur deux Fucus vivant sur le sable, 1907
  • Sur une nouvelle complication dans l'alternance des générations des Cutleriales, 1907
  • À propos des Cystoseira de Banyuls et de Guéthary. Editor Feret, 424 p. 1912
  • Recherches sur les laminaires des côtes de France, 1918
  • Utilisation des algues marines. Encyclopédie scientifique: Bibliothèque de botanique appliquée. Éditeur O. Doin, 394 p. 1920
  • A propos de la rencontre du Desmarestia Dudresnayi Lamx. dans le golfe de Gascogne. 1925
  • Sur le développement de quelques phéosporées ; Sur quelques algues phéosporées de la rade de Villefranche (Alpes-Maritimes) ; Sur quelques algues phéosporées de Guéthary (Basses-Pyrénées), 1929
  • Second mémoire sur les algues phéosporées de Villefranche-sur-Mer. Réimprimé par l'université de Bordeaux, 203 p. 1936

Il a réalisé des contributions avec Narcisse Patouillard dans le Catalogue raisonné des plantes cellulaires de la Tunisie[6].

Sauv. est l’abréviation botanique standard de Camille Sauvageau.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Biodiversity Heritage Library Littérature taxonomique : guide sélectif aux publications botaniques
  2. WorldCat Titles Sur les feuilles de quelques Monocotylédones aquatiques
  3. Phaeophyceae Atlantic checklist, Seaweeds of the European Coasts
  4. Taxon: Family Sporochnaceae
  5. « Séance du 19 décembre », Le Moniteur scientifique du Doctor Quesneville,‎ , p. 153–154 (lire en ligne)
  6. IDREF.fr Bibliografía