Camil Petrescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camil Petrescu
Camil Petrescu.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Conflit

Camil Petrescu (né le 22 avril 1894 à Bucarest, mort le 14 mai 1957 à Bucarest) est un dramaturge, romancier, philosophe et poète roumain. Il marque la fin de l'ère du roman traditionnel et pose la base du roman roumain moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Camil Petrescu perd ses deux parents en bas âge et est élevé par un parent proche (ou par une bonne d'enfants du quartier des Moșilor).

Petrescu fréquente l'école primaire d'Obor, puis le Collège national Saint-Sava, où il rédige son tout premier poème. D'une extrême pauvreté, il étudie de façon assidue et travaille pour subvenir à ses besoins. Ce n'est qu'à l'âge de 29 ans qu'il entame ses études de philosophie à l'université de Bucarest. Son antisémitisme est sujet à controverse, étant donné qu'il compte parmi ses amis des juifs, comme Mihail Sebastian[1],[2],[3] .

En 1916, il est appelé sous les drapeaux et envoyé sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale où il est blessé et fait prisonnier par l'Autriche-Hongrie. Libéré en 1918, il décrit ses expériences dans le roman Dernière nuit d'amour, première nuit de guerre. En 1933, il écrit Le Lit de Procuste. Il est enseignant à Timișoara et directeur du Théâtre national de Bucarest. Il devient membre de l'Académie roumaine en 1947.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Patul lui Procust (Le Lit de Procuste, connu en français sous le titre Madame T.), roman, 1930
  • Ultima noapte de dragoste, întâia noapte de război (Dernière nuit d'amour, première nuit de guerre), roman, 1933
  • Un om între oameni (1953- 1957)
  • Doctrina substanței (La Doctrine de la Substance), essai philosophique, 1940

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Patul lui Procust (2001)
  • Cei care plătesc cu viața (1991)
  • Mitică Popescu (1984) (théâtre)
  • Iată femeia pe care o iubesc (1981) (TV) (théâtre)
  • Ultima noapte de dragoste (1979)

Références[modifier | modifier le code]