Callisto Piazza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Callisto Piazza
Decollazione del Battista di Callisto Piazza - Chiesa di S Maria del Restello - Erbanno (Foto Luca Giarelli).jpg

Décollation de saint Jean-Baptiste, Erbanno

Naissance
Décès
Activité
Assomption de la Vierge, Erbanno

Callisto Piazza (Lodi, en Lombardie, 1500 - 1561) est un peintre italien, de la Renaissance, le plus exposé de la famille d'artistes italiens des Piazza, peintres du Cinquecento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Callisto Piazza apprend dans les traces de son père, travaille à Brescia en 1523 avec il Romanino, avec qui il collabore à la réalisation de nombreux tableaux.

En 1538, résidant à Crema, il se marie avec la noble Francesca Confalonieri, qui lui donne son premier fils.

Ensuite à Milan, il peint une fresque dans la salle du Castello Sforzesco de Milan, puis à Novare à la Abbazia de Chiaravalle et en Lombardie.

Il revient à Lodi en 1551 où il meurt 10 ans plus tard.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Annonciation (avec Il Romanino)
  • Déposition de Croix, église paroissiale, Esine
  • Vierge à l'Enfant avec des saints, oratorio di Sant'Antonio, Borno
  • Assomption, Vie de saint Georges et La Décollation de saint Jean-Baptiste, Santa Maria del Restello, Erbanno
  • Nativité, Santissima Trinità, Crema
  • Les Noces de Cana, salle Magna de l'Université catholique de Milan
  • Conversation sacrée avec sainte Catherine, saint Jérôme et le donateur, Egidio Bossi (1542), église Santa Maria à Azzate
  • La Crèche de saint Clément, pinacothèque Tosio Martinengo, Brescia
  • Sainte Catherine, musée du Palazzo Venezia, Rome
  • Concert, Johnson Gallery Philadelphie[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roberto Longhi cite une de ses œuvres dans son chapitre sur Questions caravagesques, les antécédents

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rafael Pic, « Lombardie à fleur de Pô », Muséart, no 94,‎ , p.44