Callisto Piazza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Callisto Piazza
Decollazione del Battista di Callisto Piazza - Chiesa di S Maria del Restello - Erbanno (Foto Luca Giarelli).jpg

Décollation de saint Jean-Baptiste, Erbanno

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Assomption de la Vierge, Erbanno

Callisto Piazza (Lodi, en Lombardie, 1500 - 1561) est un peintre italien, de la Renaissance, le plus exposé de la famille d'artistes italiens des Piazza, peintres du Cinquecento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Callisto Piazza apprend dans les traces de son père, travaille à Brescia en 1523 avec il Romanino, avec qui il collabore à la réalisation de nombreux tableaux.

En 1538, résidant à Crema, il se marie avec la noble Francesca Confalonieri, qui lui donne son premier fils.

Ensuite à Milan, il peint une fresque dans la salle du Castello Sforzesco de Milan, puis à Novare à la Abbazia de Chiaravalle et en Lombardie.

Il revient à Lodi en 1551 où il meurt 10 ans plus tard.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Annonciation (avec Il Romanino)
  • Déposition de Croix, église paroissiale, Esine
  • Vierge à l'Enfant avec des saints, oratorio di Sant'Antonio, Borno
  • Assomption, Vie de saint Georges et La Décollation de saint Jean-Baptiste, Santa Maria del Restello, Erbanno
  • Nativité, Santissima Trinità, Crema
  • Les Noces de Cana, salle Magna de l'Université catholique de Milan
  • Conversation sacrée avec sainte Catherine, saint Jérôme et le donateur, Egidio Bossi (1542), église Santa Maria à Azzate
  • La Crèche de saint Clément, pinacothèque Tosio Martinengo, Brescia
  • Sainte Catherine, musée du Palazzo Venezia, Rome
  • Concert, Johnson Gallery Philadelphie[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roberto Longhi cite une de ses œuvres dans son chapitre sur Questions caravagesques, les antécédents

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rafael Pic, « Lombardie à fleur de Pô », Muséart, no 94,‎ , p.44