Caligae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une caliga romaine
Une paire de caligae cloutées mise à jour dans la nécropole II de El Albir.

Les caligæ (le singulier est caliga) sont les sandales lacées, faites de lanières de cuir, portées par les soldats romains. Elles remontent sur la cheville et sont généralement ouvertes au bout laissant les orteils à l'air. Elle sont munies d'une épaisse semelle de cuir lourdement ferrée de clous pointus caboches (en) pour éviter de glisser[1].

Le semelage peut être un assemblage de semelles cloutées. Certaines sont constituées dans une seule et même pièce de cuir découpée.

Ces chaussures militaires sont parfaitement connues, puisque représentées sur de nombreuses statues.

De plus, les découvertes archéologiques, notamment dans les tombes en ont livré nombre d'exemplaires, parfois en excellent état de conservation.

  • Le nom de l'empereur Caligula est un sobriquet militaire, diminutif de caliga, qui signifie donc "sandalette".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Josèphe Bossan, L’Art de la chaussure, Parkstone International, (lire en ligne), p. 18.

Voir aussi[modifier | modifier le code]