Côté Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Côté Rouen
Image illustrative de l’article Côté Rouen
Logo de Côté Rouen

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Généraliste local
Prix au numéro Gratuit
Diffusion 45 000 ex.
Date de fondation 2 février 2011
Ville d’édition Rouen

Propriétaire Publihebdos
Directeur de publication Francis Gaunand
Site web www.normandie-actu.fr

Côté Rouen est un hebdomadaire d'information gratuit distribué à Rouen. Le journal est édité en France par le groupe Publihebdos, filiale du groupe SIPA-Ouest-France. Son premier numéro paraît le mercredi 2 février 2011. Il est publié le mercredi (distribution dès le mardi dans certains quartiers) sur 24 pages (en moyenne) en couleur. Il est également disponible en ligne et en intégralité, le mardi, sur Calaméo.

Ce journal est en concurrence avec Tendance Ouest (hebdomadaire), journal gratuit distribué le jeudi matin à Rouen. Il est distribué à 45 000 exemplaires[1].

L'hebdomadaire entend proposer « une actualité 100 % rouennaise », un guide loisirs, des bons plans, des infos utiles et pratiques »[1]. La publicité est confiée à Hebdoscom, filiale de Précom[1].

Il emploie deux journalistes[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Côté Rouen est lancé le mercredi 2 février 2011.

Le logo du journal a été changé le 25 janvier 2012 (44e numéro). Il a également changé de format, en 2015, passant du tabloïd à une version médiane, entre le A4 (type 20 minutes) et le tabloïd.

Le 10 octobre 2012, le groupe Publihebdos lance le site internet 76 Actu (devenu Normandie-actu en novembre 2014), une plateforme d’informations locales dédiée à la Normandie. Normandie-actu s’appuie notamment sur les rédactions des quatre journaux Côté Rouen, Le Havre Infos, Côté Caux et Côté Caen.

14 journalistes alimentent ce pure player.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Communiqué de groupe Publihebdos du 1er février 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]