Célestin Deliège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Célestin Deliège
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Célestin Deliège est un musicologue belge né le à Liège et mort le à Bruxelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur d'analyse musicale au conservatoire de Liège de 1971 à 1988, il mène une réflexion sur l'évolution de la musique du XXe siècle[1].

Il a publié pendant plus de 40 ans des articles et des ouvrages sur la musicologie, et en particulier ses entretiens avec Pierre Boulez en 1975[2].

Un film documentaire, Ecce Homo, de Guy-Marc Hinant, lui a été consacré en 2011[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Par volonté et par hasard, Pierre Boulez, Célestin Deliège, Éd. Seuil, 1975
  • Conversations with Célestin Deliège, Pierre Boulez, Célestin Deliège, Eulenburg Books, 1976
  • Les Fondements de la musique tonale: une perspective analytique post-schenkerienne, JC Lattès, 1984 - 270 pages
  • Invention musicale et idéologies, Éd. C. Bourgois, 1986 - 390 pages
  • Cinquante ans de modernité musicale : de Darmstadt à l'IRCAM - Contribution historiographique à une musicologie critique, Éditions Mardaga, 2003 (ISBN 2870098286)
  • Sources et ressources d'analyses musicales : Journal d'une démarche, Éditions Mardaga, 2005 - 423 pages (ISBN 2870099045)
  • Mutations historiques et lectures critiques de la modernité, Célestin Deliège, Irène Deliège-Smismans, Éditions Mardaga, 2007 (ISBN 2870099606)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]