Céleste (Donjons et Dragons)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Céleste (Donjons & Dragons))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Céleste.

Dans le jeu de rôle médiéval-fantastique Donjons et Dragons, les Célestes sont un groupe de créatures appartenant à la catégorie générale des plans Extérieurs, mais qui sont par essence d'alignement bon.

Dans l'univers imaginaire du jeu, ils représentent les forces de la justice en arme et incluent des créatures emblématique du « bien » qui traquent et détruisent le mal, créatures empruntées à l'histoire des religions et aux mythes, comme les Anges et les Devas.

Tous les Célestes sont originaires des Plans supérieurs.

Quatre types de Célestes ont été décrits à ce jour dans les suppléments officielles de la gamme : les Aasimons (dit aussi Devas ou Anges), les Archons, les Éladrins et les Guardinals, chacun présentant des motivations et des points de vue différentes quant à la nature du « Bien ». Les Célestes sont dirigés par des Parangons célestes, créatures uniques présentées dans l'univers de Donjons et Dragons comme des pôles opposés aux Princes démons et aux Archidiables.

Historique des éditions[modifier | modifier le code]

Les Anges (qui s'appellent à l'époque Devas) font leur première apparition dans le magazine Dragon. Les Devas de type « Astral », « Movaniste » et « Monadiste » y sont décrits dans la rubrique intitulée Featured Creatures[1] ; les Planétaires (Planetar) et les Solaires (Solar) sont décrits dans cette même rubrique le mois suivant[2]. La rubrique Featured Creatures était une série d'articles dans lesquels Gary Gygax publia des informations sur les créatures « officielles » du jeu, avant la sortie du Monster Manual II (en)[3] qui parut l'année suivante.

Les Archons apparaissent dans la 1re édition du Manual of the Planes (en) pour Advanced Dungeons & Dragons[4]. Les Éladrin et les Guardinals commencent leur carrière sous la forme de cartes à jouer du jeu Blood War[5], puis font leur entrée dans la gamme D&D avec le supplément Planescape: Monstrous Compendium (en) Appendix II[6].

Aasimon[modifier | modifier le code]

Les Aasimons peuvent être de n'importe quel alignement bon et vivre dans n’importe lequel des Plans supérieurs. Il existe de nombreuses sous-catégories d'anges, dont les Devas Astraux, Solaires et Planétaires.

  • Deva astral

Ces anges veillent sur les résidents mineurs des cieux et sont considérés, tour à tour, comme des sentinelles et comme des messagers des Dieux bons. Bien qu'ils évitent le combat lorsque c'est possible, ils aiment passionnément abattre les êtres maléfiques et préfèrent les armes contondantes comme les masses aux lames et aux bâtons.

  • Deva planétaire (Planetar)

Les anges planétaires sont des guerriers et des gardiens légendaires, qui servent de capitaines et commandent les légions célestes dans leur guerre contre tout ce qui peut menacer le cosmos de destruction. Comme tous les autres Célestes, ils attaquent les fiélons avant tout autre adversaire, et préfèrent combattre en mêlant à leur vaste arsenal de magie divine leurs puissantes épées à deux mains et leurs charges dévastatrices.

  • Deva solaire (Solar)

Lorsque le plus puissant des démons, les fiélons destructeurs les plus déterminés et les divinités maléfiques elles-mêmes rampent hors des fosses de Baator pour défier les champions du Bien, les anges solaires sont toujours parmi les premiers défenseurs. Les anges solaires sont les troupes d'élite de la justice dans les plans et, lorsqu'ils ne sont pas occupés à combattre le Mal, ils sont au service direct des divinités du Bien.

Les différents types d'anges dans Donjons et Dragons sont librement inspirés de l'univers de la théosophie.

Archon[modifier | modifier le code]

Les Archons sont bons loyaux et vivent sur le Mont Céleste. Ils considèrent les fiélons comme leurs ennemis jurés et consacrent leur existence à protéger tous les peuples libres contre la tyrannie du Mal.

La structure, hiérarchie et système de promotion des Archons est l'exact équivalent, pour l'alignement Bon, de celle des Diables des Neuf enfers de Baator. Les Archons sont créés à partir des âmes d'alignement loyal bon qui rejoignent à leur mort les Sept paradis sous la forme de suppliants. Une partie de ces suppliants va alors se transformer en archon lumineux, la forme d'Archon la plus faible, en conservant tout ou partie de sa mémoire. Au cours de son existence, cet archon lumineux va alors pouvoir évoluer en une forme d'Archon de plus en plus puissante, en fonction de ses aspirations et de ses accomplissements, jusqu'à devenir un Archon Royal, la forme d'Archon la plus puissante. On pense que le but des Archons habitant le Mont Céleste est de l'escalader patiemment pour atteindre la strate la plus haute, Chronias, où leurs âmes rejoindront l'essence même du plan. Dans les différentes éditions de Donjons et Dragons, il y a eu divers types d'Archons, qui incluent (données par puissance croissante) :

  • Archon lumineux [1] - Des boules de lumière flottantes qui apportent autant d'aide qu'elles le peuvent.
  • Archon canin [2] - Des humanoïdes à tête de chien qui défendent les innocents et les nécessiteux contre le mal.
  • Archon justicier [3] - Des anges radieux mais menaçants ressemblant à des guerriers rayonnants portant des harnois lumineux et brandissant des épées à deux mains crépitant d'énergie divine. Ils se voient comme les plus purs champions de Céleste. Alors qu'ils n'attaquent pas sans provocation, ils sont facilement indignés par la simple vue ou le soupçon du mal.
  • Archon gardien [4] - Des ours de la taille d'un ogre, ils sont les gardiens des portes des Sept Cieux, et observateurs des affaires du Plan Matériel.
  • Archon frappeur [5] - Des géants de pierre qui s'efforcent de détruire le mal jusque dans les tréfonds de la terre.
  • Word Archon [6] - Des humanoïdes qui utilisent la puissance des noms véritables, pour garantir que de tels mots inspirent les êtres au cœur pur partout.
  • Owl Archon [7] - Des éclaireurs aériens à la forme de chouette. Ils jouent le rôle de messagers, d'espions, d'infanterie et de protecteurs des créatures célestes moins puissantes.
  • Archon glaive [8] - Des anges dont les avant-bras peuvent se transformer en lames flamboyantes et qui ont la tâche de faire respecter les lois célestes.
  • Archon messager [9] - Des messagers et hérauts célestes dont les compétences martiales sont considérables.
  • Archon royal [10] - Ce sont les commandants des villes de Celeste et les juges des Cieux, qui se chargent parfois de prononcer et d'appliquer les sentences des pires félons.
  • Hebdome - Introduits dans les Chapitres sacrés de l'édition 3.5, ils sont les sept Archons les plus puissants des Sept paradis ascendants de Céleste. Chacun d'entre eux règne sur une des strates du Mont Céleste.

Dans la 4e édition du "Bestiaire fantastique"[7], toutefois, leur nature change et le nom d'Archon désigne désormais un humanoïde élémentaire de taille moyenne, constitué d'un ou plusieurs éléments spécifiques, d'alignement mauvais chaotique et donc opposé aux dieux.

Eladrin[modifier | modifier le code]

Les Eladrins sont d'alignement bon chaotique et vivent sur le plan d'Arborée. Ce sont les chevaliers errants de tout ce qui est extraplanaire et parcourent sans cesse les plans à la recherchent d'hommes et de femmes bons prêt à mettre leur épée au service de la cause des Éladrins.

Guardinal[modifier | modifier le code]

Les Guardinals sont d'alignement bon neutre et résident sur le plan des Élysées. Sur leur plan natal, ce sont sans doute les plus pacifiques et les plus insouciants de tous les Célestes, mais dès qu'ils quittent les Élysées, ils deviennent des fervents croisés qui pratiquent l'attaque préventive et ne vivent que pour détruire l'injustice jusqu'à ce qu'ils rentrent chez eux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gary Gygax, Featured Creatures, Dragon no 63 (TSR, juillet 1982).
  2. Gary Gygax, Featured Creatures, Dragon no 64 (TSR, août 1982).
  3. Gary Gygax, Monster Manual II (en) (TSR, 1983).
  4. Jeff Grubb, Manual of the Planes (en) (TSR, 1987)
  5. Mike Reynolds and Chuck Kallenbach, Blood War (TSR, 1995).
  6. Rich Baker, Planescape: Monstrous Compendium (en) Appendix II (TSR, 1995).
  7. Mike Mearls, Stephen Schubert, et James Wyatt, Bestiaire fantastique (Play Factory, 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]