Bromus brevis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bromus brevis, le brome de Patagonie, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, sous-famille des Pooideae, originaire d'Amérique du Sud. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces de courte durée, aux tiges dressées pouvant atteindre 75 cm de long, et aux inflorescences composées en panicules.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (4 janvier 2018)[2] :

  • Bromus brevis subsp. festucarioides Covas & Millott
  • Bromus catharticus var. rupestris (Speg.) Planchuelo & P.M.Peterson
  • Bromus unioloides var. brevis (Steud.) Hack.
  • Bromus unioloides f. brevis (Steud.) Kloos
  • Bromus unioloides var. rupestris Speg.
  • Ceratochloa brevis (Steud.) B.D.Jacks.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (4 janvier 2018)[3] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • Bromus brevis subsp. brevis
  • Bromus brevis subsp. festucarioides Covas & Millot,

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de Bromus brevis s'étend en Amérique du Sud (Argentine), d'où l'espèce est originaire, et en Australie (Nouvelle-Galles du Sud et Tasmanie) où elle a été introduite[4]. Son aire d'origine se situe dans la steppe herbeuse de la Pampa, l'écorégion de l'Espinal et dans l'écorégion d'El Monte, jusqu'au nord de la Patagonie[5].

C'est une plante très commune dans les secteurs ouest et sud de la région de la Pampa, où elle fait partie des prairies naturelles, avec une bonne valeur fourragère. On la rencontre fréquemment dans les jachères et les prairies artificielles. C'est également une mauvaise herbe secondaire dans les cultures d'hiver[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :