Boris Gulko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boris Gulko
Description de cette image, également commentée ci-après

Boris Gulko lors du championnat d'échecs des États-Unis 2002, tenu à Seattle

Naissance (69 ans)
Erfurt, Allemagne de l'Est
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Drapeau : URSS soviétique
Profession
Joueur d'échecs

Boris Gulko (en russe : Борис Францевич Гулько : Boris Frantsevitch Goulko ; né le 9 février 1947 à Erfurt, Allemagne de l'Est) est un joueur d'échecs soviétique puis américain (après 1986) qui est devenu champion dans ses deux pays (en 1977 en URSS ; en 1994 et 1999 aux États-Unis).

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Boris Gulko en 1987

Grand maître international (GMI), Boris Gulko remporte le mémorial Capablanca en 1976; Il joue d'abord en URSS dont il gagne le championnat en 1977, à égalité avec Iossif Dorfman, et avec laquelle il participe à plusieurs Olympiades d'échecs.

Anti-communiste, il demande l'autorisation d'émigrer dès 1979, chose qui lui est refusée. Il est arrêté et brutalisé par des agents du KGB. Il entame une grève de la faim en 1982, à laquelle s'associe son épouse Anna Akhtcharoumova, elle-même GMI féminin et championne d'URSS féminin en 1976. La période d'ouverture de la glasnost leur permet d'émigrer aux États-Unis en 1986. Goulko devient champion national de son nouveau pays en 1994 et en 1999, et le représente aux Olympiades d'échecs.

En 2004, il était qualifié pour participer au Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2004 à Tripoli, mais l'attitude hostile des autorités libyennes envers les joueurs juifs ou israéliens l'ont incité à ne pas y participer.

Liens externes[modifier | modifier le code]