Bombita (Emilio Torres Reina)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bombita.
Bombita (Emilio Torres Reina)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
SévilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Emilio Torres Reina dit « Bombita », né le 28 novembre 1874 à Tomares (Espagne, province de Séville), mort le 19 janvier 1947 à Séville, était un matador espagnol. Il est l'aîné de trois matadors : Bombita II et Bombita III[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Son toreo calme, serein et alègre et son habileté lors de l’estocade lui ont permis de plaire largement au public et d’occuper les premières places de l’escalafón durant de nombreuses années. Mais une grave blessure survenue à Barcelone l’obligea à mettre fin à sa carrière, ce qu’il fit après une dernière corrida à Madrid le 26 juin 1904. Il est réapparu en piste en 1912 à Mexico pour participer à trois corridas les 18 et 25 février et le 10 mars. À la suite de ces corridas, il a pris une retraite définitive. Il est le fondateur de la dynastie des Bombitas Ses deux frères cadets étaient également matadors sous le même apodo : Bombita II, qui était le plus talentueux des trois[2] et Bombita III qui fit une courte carrière[1].

Les encyclopédies ne donnent pas la date de sa mort. Certaines avancent 1947[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Bérard, Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, , 1056 p. (ISBN 2221092465)
  • Auguste Lafront, Encyclopédie de la Corrida, Paris, Prisma, , 287 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bérard (2003), p.922
  2. Bérard (2003), p.923
  3. Lafront (1950), p.49

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste de matadors