Chris Mason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mason.

Chris Mason (né le à Red Deer dans la province de l'Alberta au Canada) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace canadien évoluant au poste de gardien de but.

Carrière[modifier | modifier le code]

Réclamé par les Devils du New Jersey, au cinquième tour du repêchage de 1995 de la Ligue nationale de hockey alors qu'il évolue pour les Cougars de Prince George de la Ligue de hockey de l'Ouest. Malgré cette sélection, Mason retourne pour deux saisons supplémentaire avec les Cougars.

Devenant joueur professionnel en 1997 et incapable de s'entendre avec les Devils, le cerbère signe alors en tant qu'agent libre avec les Mighty Ducks d'Anaheim, il rejoint dès lors leur club affilié de la Ligue américaine de hockey, les Mighty Ducks de Cincinnati.

Échangé par les Ducks à l'aube de la saison suivante à la nouvelle franchise des Predators de Nashville, Mason s'aligne alors avec les Admirals de Milwaukee de la Ligue internationale de hockey. Il est appelé au cours de cette première saison à faire ces débuts en LNH alors qu'il dispute trois rencontres avec Nashville.

Le gardien obtient un poste permanent en LNH lors de la saison 2003-2004 alors qu'il est désigné comme gardien subtitut à Tomas Vokoun. La saison suivante, alors qu'un « lock-out » paralyse la LNH, Mason rejoint le Vålerenga Ishockey de la GET ligaen en Norvège. De retour avec les Predators en 2005-2006, il est crédité d'un but le 15 avril 2006 contre les Coyotes de Phoenix : il est en effet le dernier joueur des Preds à avoir la rondelle puis le joueur adverse Geoff Sanderson a fini par marqué dans son propre but. Il devient seulement le neuvième gardien de but de l'histoire de la LNH à être crédité d'un but[1].

Il agit deux années de plus en tant qu'auxiliaire avant d'obtenir le poste de partant en 2007 alors que Vokoun est échangé aux Panthers de la Floride.

Il ne conserve ce poste qu'une saison avant de voir les Predators l'échanger à l'été 2008 aux Blues de Saint-Louis. Le gardien connait quelque succès avec les Blues, récoltant 27 victoires à sa première saison avec eux, il augmente cette marque à trente l'année suivante.

Le , après deux saisons avec les Blues, Mason devient agent libre et décide de rejoindre les Thrashers d'Atlanta[2].

Le , il retourne chez les Predators de Nashville en signant avec eux comme agent libre.

À la fin de la saison 2012-2013, il décide de quitter la LNH et se joint à l'équipe du AS Renon qui évolue en Serie A

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[3],[4],[5],[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D   N   Pr Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1993-1994 Cougars de Victoria LHOu 5 1 4 0 - 237 27 6,84 69,3 0 2 - - - - - - - - -
1994-1995 Cougars de Prince George LHOu 44 8 30 1 - 2 288 192 5,03 88,0 1 6 - - - - - - - - -
1995-1996 Cougars de Prince George LHOu 59 16 37 1 - 3 289 236 4,31 90,0 1 8 - - - - - - - - -
1996-1997 Cougars de Prince George LHOu 50 19 24 4 - 2 852 172 3,62 90,0 2 21 15 9 6 938 44 2,81 1 4
1997-1998 Mighty Ducks de Cincinnati LAH 47 13 19 7 - 2 368 136 3,45 90,3 0 4 - - - - - - - - -
1998-1999 Predators de Nashville LNH 3 0 0 0 - 69 6 5,21 86,4 0 0 - - - - - - - - -
1998-1999 Admirals de Milwaukee LIH 34 15 12 6 - 1 901 92 2,90 90,6 1 6 - - - - - - - - -
1999-2000 Admirals de Milwaukee LIH 53 20 21 8 - 2 952 137 2,78 90,4 2 12 3 1 2 252 11 2,62 92,3 0 0
2000-2001 Predators de Nashville LNH 1 0 1 0 - 59 2 2,05 90,0 0 0 - - - - - - - - -
2000-2001 Admirals de Milwaukee LIH 37 17 14 5 - 2 226 87 2,35 92,0 5 21 4 1 3 239 12 3,02 89,1 0 0
2001-2002 Admirals de Milwaukee LAH 48 17 21 7 - 2 755 116 2,53 91,7 2 4 - - - - - - - - -
2002-2003 Rampage de San Antonio LAH 50 25 18 6 - 2 914 122 2,51 92,1 1 8 3 0 3 195 9 2,77 92,6 0 0
2003-2004 Predators de Nashville LNH 17 4 4 1 - 743 27 2,18 92,6 1 4 - - - - - - - - -
2003-2004 Admirals de Milwaukee LAH 1 1 0 0 - 60 2 2,00 93,3 0 0 - - - - - - - - -
2004-2005 Vålerenga Ishockey GET ligaen 20 - - - - 1 204 1,79 93,4 1 0 11 - - 657 2,01 93,6 1 0
2005-2006 Predators de Nashville LNH 23 12 5 - 1 1 227 52 2,54 91,3 2 0 5 1 4 296 17 3,45 90,1 0 0
2006-2007 Predators de Nashville LNH 40 24 11 - 4 2 342 93 2,38 92,5 5 4 - - - - - - - - -
2007-2008 Predators de Nashville LNH 51 18 22 - 6 2 692 130 2,90 89,8 4 0 - - - - - - - - -
2008-2009 Blues de Saint-Louis LNH 57 27 21 - 7 3 215 129 2,41 91,6 6 0 4 0 4 256 10 2,34 91,6 0 0
2009-2010 Blues de Saint-Louis LNH 61 30 22 - 8 3 512 148 2,53 91,3 2 0 - - - - - - - - -
2010-2011 Thrashers d'Atlanta LNH 33 13 13 - 3 1 682 95 3,39 89,2 1 4 - - - - - - - - -
2011-2012 Jets de Winnipeg LNH 20 8 7 - 1 995 43 2,59 89,8 2 0 - - - - - - - - -
2012-2013 Predators de Nashville LNH 11 1 7 - 1 467 29 3,73 87,3 0 0 - - - - - - - - -
2013-2014 AS Renon Serie A 36 27 8 - 0 2 064 75 2,18 92,7 1 2 17 1 030 1,86 95,1 3 0
2014-2015 Panther d'Augsbourg DEL 33 13 18 - 0 1 865 99 3,18 90,1 0 0 - - - - - - - - -
Totaux LNH 317 137 113 1 31 17 002 754 2,66 90,9 23 12 9 1 8 552 27 2,93 90,7 0 0
Statistiques internationales[3],[6]
Année Équipe Compétition PJ  V   D   N   Pr Min  BC Moy % Arr  Bl Pun Résultat
2006 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4e place
2007 Drapeau : Canada Canada Championnat du monde 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 médaille d'or, monde Médaille d’or
2009 Drapeau : Canada Canada Championnat du monde 4 4 0 0 240 4 1,00 96,5 1 0 médaille d'argent, monde Médaille d'argent
2010 Drapeau : Canada Canada Championnat du monde 7 3 4 0 343 16 2,80 89,6 0 0 7e place

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The 13 NHL Goals Scored by Goalies »
  2. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  3. a et b « Chris Mason - Statistiques », sur www.nhl.com.
  4. hockeygoalies.org.
  5. (en) « Chris Mason hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 26 mai 2016).
  6. a et b (en) « Chris Mason profile », sur Eurohockey.com (consulté le 26 mai 2016).