Blanchiment anal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anus normal de femme avant blanchiment
Anus post blanchiment anal

Le blanchiment anal (Anal bleaching et/ou Anal whitening en anglais) est une pratique d'éclaircissement de la peau au niveau de l'anus. Cet éclaircissement des zones surcontrastées et pigmentées est également pratiqué sur les parties génitales et les mamelons des hommes et des femmes. Il est pratiqué pour des raisons de esthétique, afin d'avoir une couleur de peau uniforme. Le traitement peut être opéré par un médecin, dans un salon de beauté par un professionnel ; mais de plus en plus des crèmes et autres produits dépigmentants sont vendus pour un usage personnel.

Historique[modifier | modifier le code]

Les actrices pornographiques ont été les premières à introduire cette pratique ; les goûts visuels privilégiant les parties intimes dépourvues de démarcations et les plus claires possibles.

Petit à petit, elle s'est ensuite généralisée et banalisée en dehors de son milieu d'origine et est maintenant pratiquée par un large public de tous âges et des deux sexes. On la retrouve évoquée dans certaines émissions ou séries télévisées populaires comme Les Griffin et dans des films de cinéma, comme Brüno par exemple[1].

Méthodes[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs méthodes de blanchiment, tel que crèmes, gels et très récemment sprays. En milieu médical, une forte dépigmentation est également réalisée avec les lasers CO² et Erbium.

Le principe est de réduire ou d'annihiler la production de mélanine, qui est le pigment naturel de la peau, et dont la concentration est plus forte au niveau de l'anus et des aréoles en faisant pénétrer une à trois fois par jour des composés chimiques de synthèse ou naturels ayant une action dépigmentante : hydroquinone (aujourd'hui interdite en Europe et au Canada mais pas aux USA), propionate de clobétasol, acide kojique, arbutine, etc.

Suivant le type de peau, le traitement peut être durable ou nécessiter une utilisation constante pour éviter que la zone traitée, anale ou mammaire, ne reprenne sa couleur sombre initiale.

Risques[modifier | modifier le code]

Dans les premières années, des crèmes inadaptées ont parfois été utilisées, créant irritations et autres désagréments.

L'hydroquinone, produit extrêmement efficace, a été retirée du marché en raison de risques cancérigènes, mais est toujours tolérée à de faibles concentrations dans certains pays.

À l'inverse de l'anus, la décoloration des aréoles apporte également un nouveau risque en raison de l'exposition au soleil (plus particulièrement pour les hommes) ce qui d'une part va à l'encontre du traitement; ce qui relance la production de mélanine et fonce à nouveau cette zone facilement exposée mais aussi et surtout car la peau, une fois dépigmentée, devient très sensible aux rayonnements UV et il est impératif de s'abstenir de toute exposition solaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bruno on Anus: I'm Bleached and I'm Proud! », TMZ.com, (consulté le 16 mai 2012)