Bilyal Makhov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bilyal Makhov
Image illustrative de l'article Bilyal Makhov
Contexte général
Sport lutte
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Russie Russie
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Naltchik (RSFS de Russie)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 3 1 3
Championnats d'Europe 1 0 0

Bilyal Makhov, né le à Naltchik, est un lutteur russe, pratiquant la lutte libre et la lutte gréco-romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , il obtient la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres en catégorie des moins de 120 kg[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

  • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en lutte libre dans la catégorie des moins de 120 kg en 2012 à Londres

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or, monde Médaille d'or en lutte libre dans la catégorie des moins de 120 kg en 2007 à Bakou
  • Médaille d'or, monde Médaille d'or en lutte libre dans la catégorie des moins de 120 kg en 2009 à Herning
  • Médaille d'or, monde Médaille d'or en lutte libre dans la catégorie des moins de 120 kg en 2010 à Moscou
  • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent en lutte libre dans la catégorie des moins de 120 kg en 2011 à Istanbul
  • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en lutte gréco-romaine dans la catégorie des moins de 130 kg en 2015 à Las Vegas
  • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en lutte libre dans la catégorie des moins de 125 kg en 2015 à Las Vegas
  • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze en lutte gréco-romaine dans la catégorie des moins de 130 kg en 2014 à Tachkent

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or en lutte gréco-romaine dans la catégorie des moins de 120 kg en 2010 à Bakou

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bronzes for Iran and Russia in Wrestling », sur en.rian.ru, (consulté le 30 août 2012)