Beuve de Hanstone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beuve de Hanstone
Image illustrative de l'article Beuve de Hanstone
Beuve de Hanstone combattant des lions, scène de bas de page des Heures Taymouth, f.12r..

Auteur Inconnu
Genre Chanson de geste
Date de parution XIIe siècle

Beuve de Hanstone, ou Beuve de Hantone ou Beuves de Haumtone ou Boeve de Haumlone, Sir Bevis of Hampton en anglais, est une chanson de geste anglo-normande du XIIe siècle.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Cette chanson de geste en décasyllabes relate l’histoire de Beuve, le fils de Guy, comte de Hampton (Southampton) et de sa jeune épouse, une fille du roi d'Écosse. La comtesse demande à Devon, un ancien prétendant, empereur d’Allemagne, d’envoyer une armée assassiner son époux Guy dans la forêt. Le forfait perpétré, elle épouse Devon. Lorsque son fils, âgé de dix ans, menace de venger son père, elle décide d’en finir avec lui également. Sauvé de la mort par un précepteur fidèle, l'enfant est vendu à des pirates et atteint la cour du roi Hermin. Suivent les exploits de Beuve, son amour pour la princesse Josiane, sa vengeance contre Devon, sa reconnaissance, le recouvrement de son héritage, puis son exil, sa séparation d'avec Josiane, sa réunion avec celle-ci et sa mort.

Le grand succès de cette œuvre lui a suscité de nombreuses versions en français au XIIIe siècle, en anglais, en gallois, en italien, en néerlandais, en norvégien, en biélorusse, serbo-croate et russe à la fin du XVIe siècle et même en yiddish (Bovo-Bukh).

Éditions modernes[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Martin (Éditeur scientifique), Beuve de Hamptone : chanson de geste anglo-normande de la fin du XIIe siècle (Éd. bilingue), Paris, Honoré Champion, coll. « Champion classiques. Moyen âge » (no 38), , 1 vol. (521 p.) ; 19 cm (ISBN 978-2-7453-2691-1, ISSN 1636-9386, notice BnF no FRBNF44268313)
  • Marie-Madeleine Ival (Éditeur scientifique), Beufves de Hantonne : version en prose, éd. Vérard (Texte remanié de : Th. 3e cycle : Lett. : Aix-en-Provence : 1982), Aix-en-Provence ; Marseille, Publ. du Cuerma ; diffusion J. Laffitte, coll. « Sénéfiance » (no 14), , 1 vol. (339 p.) : ill., couv. ill. ; 21 cm (ISBN 2-901104-16-9, ISSN 0339-1752, notice BnF no FRBNF34772638)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Corinne J. Saunders (Éditeur scientifique), Cultural encounters in the romance of medieval England : Ivana Djordjevic, « Original and Translation : Bevis’s Mother in Anglo-Norman and Middle English » (Publ. à partir des travaux du colloque "Eighth biennial conference on romance in medieval England" organisé en avril 2002 à Durham, GB.), Cambridge (GB), D. S. Brewer, coll. « Studies in medieval romance », , X-193 p. ; 24 cm (ISBN 1-84384-032-4, ISSN 1479-9308, OCLC 56730824, notice BnF no FRBNF39921465), p. 11-16. 
    Ivana Djordjevic, « Original and Translation : Bevis’s Mother in Anglo-Norman and Middle English » sur Google Livres
  • Centre universitaire d'études et de recherches médiévales (Éditeur scientifique) et Société Rencesvals (Éditeur scientifique), La chrétienté au péril sarrasin : Valérie Galent-Fasseur, « La Tentation sarrasine de Beuve de Hantone (actes du colloque de la Société internationale Rencesvals, Aix-en-Provence, 30 septembre-1er octobre 1999), Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, coll. « Sénéfiance » (no 46), , 278 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm (ISBN 2-901104-47-9, ISSN 0339-1752, notice BnF no FRBNF37206463), p. 27-39. 
  • Centre universitaire d'études et de recherches médiévales (Éditeur scientifique) et Société Rencesvals (Éditeur scientifique), La chrétienté au péril sarrasin : Romaine Wolf-Bonvin, « Escopart, le géant dépérissant de Beuve de Hantone » (actes du colloque de la Société internationale Rencesvals, Aix-en-Provence, 30 septembre-1er octobre 1999), Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence, coll. « Sénéfiance » (no 46), , 278 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm (ISBN 2-901104-47-9, ISSN 0339-1752, notice BnF no FRBNF37206463), p. 249-265. 

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]