Bergsveinn Birgisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bergsveinn Birgisson, né en 1971 à Reykjavik[1], est un écrivain islandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les littératures islandaise et comparée à l'université d'Islande, puis à l'université d'Oslo et, enfin, à l'université de Bergen, où il obtient un doctorat en littérature médiévale scandinave en 2008. Il vit en Norvège depuis plusieurs années[1].

Il publie un premier livre en 1992, le recueil de poésie Íslendingurinn, suivi de Innrás Liljanna en 1997. En 2003, il fait paraître son premier roman, Landslag er aldrei asnalegt, puis Handbók um hugarfar kúa en 2010.

Son roman épistolaire La Lettre à Helga (Svar við bréfi Helgu), paru en 2010, est traduit dans plusieurs langues, notamment en français par les éditions Zulma en 2013, et rencontre un grand succès[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Íslendingurinn (1992)
  • Innrás liljanna (1997)
  • Drauganet (2011)

Romans[modifier | modifier le code]

  • Landslag er aldrei asnalegt (2003)
  • Handbók um hugarfar kúa – skáldfræðisaga (2009)
  • Svar við bréfi Helgu (2010)
    Publié en français sous le titre La Lettre à Helga, traduit par Catherine Eyjólfsson, Paris, Zulma, 2013 (ISBN 978-2-84304-646-9) ; réédition, Paris, Zulma, coll. « Z/A », 2018 (ISBN 978-2-84304-824-1)
  • Soga om vêret (2014)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Inn i skaldens sinn. Kognitive, estetiske og historiske skatter i den norrøne skaldediktingen (2008)
  • Den svarte vikingen (2013)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Bergsveinn Birgisson» sur le site Literature.is (en)
  2. «Bergsveinn Birgisson: de feu et de glace» sur le site de L'Express

Liens externes[modifier | modifier le code]