Benoîte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Geum

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benoît.

La Benoîte ou Benoite[1], Geum, est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Rosaceae.

Les feuilles sont pennées, les fleurs sont solitaires ou en grappes ramifiées. Les fruits secs comportent un grand nombre d'akènes plumeux ou crochus.

On en compte une quarantaine d'espèces dans les régions tempérées et dans les régions arctiques.

La Benoîte commune, Geum urbanum, possède des propriétés médicinales. La Benoîte est inscrite à la pharmacopée française.

Phytonymie[modifier | modifier le code]

Geum « désignait probablement la plante en latin, peut-être par dérivation du grec geuô, faire goûter, par allusion au parfum de clou de girofle des racines[2] ». Au Moyen-Âge, elle était appelée herba benedicta, « herbe bénite », en référence aux merveilleuses propriétés médicinales qu'on attribuait à la Benoîte commune, puis par assimilation herbe de saint Benoît, un saint à l'origine de l'ordre des Bénédictins, invoqué contre les brûlures et pour faire échec au démon[3].

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La nouvelle orthographe, parlons-en ! » (consulté le 21 janvier 2018)
  2. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolites, éditions Quæ, , p. 30
  3. Jean-Chrétien-Ferdinand Hœfer, Dictionnaire de botanique pratique, Firmin-Didot, , p. 319

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]