Taos Bertrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Benjamin Karim Bertrand)
Taos Bertrand

Activité principale Chorégraphe, danseuse
Site internet https://taosbertrand.com

Taos Bertrand est une danseuse et chorégraphe française de danse contemporaine née le 8 juillet 1989 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine algérienne, née sous X, Taos Bertrand est adoptée par des parents installés à Neuville-de-Poitou. Elle grandit à Poitiers et découvre la danse au lycée Camille-Guérin[1] puis suit des études de philosophie et de littérature en classes préparatoires et à la Sorbonne[2]. Elle débute un cursus en danse contemporaine au Conservatoire des Abbesses de Paris[3].

Elle est interprète pour des chorégraphes, metteurs en scènes et plasticiens dont Olivier Dubois, François Stemmer, Jean-Luc Verna, le collectif (La)Horde[4].

Elle danse et accompagne l’artiste pop Christine and the Queens durant ses concerts.

Elle fonde la compagnie RADAR[5] et signe des pièces comme Orages en collaboration avec le plasticien Patrick Laffont qui s’ancre dans son expérience de personne née sous X puis Rafales[6], pièce ondulatoire pour deux performers et un compositeur de musique électronique, pour laquelle elle est lauréate de la bourse d’écriture de la Fondation Beaumarchais-SACD[7].

Elle présente Inside your bones, installation performative et sonore en collaboration avec l’artiste sonore Jean-François Laporte et l’ensemble instrumental Ars Nova[8].

Taos Bertrand conçoit et danse dans le film d'art Warm Up Session, produit par Lafayette Anticipations[9].

En 2019, elle est lauréate de la Villa Kujoyama à Kyoto, son projet Vestiges[10], solo qui porte sur l’étude des rituels funéraires et du théâtre Noh[11]. À son retour du Japon elle présente La fin des forêts, pièce pour quatre interprètes et l’artiste sonore PYUR[3].

En 2021, elle collabore avec le pianiste japonais Koki Nakano[12],[13] et danse dans un chantier du métro Grand Paris Express pour l'artiste Luz Moreno, et son projet photographique Dialogue Dansé[14],[15].

Elle chorégraphie les clips de jeunes interprètes comme Terrenoire[16] ou The pirouettes. En juillet 2022, il danse dans Tragédie New Edit de Olivier Dubois et crée Promettre, duo co-écrit avec Erwan Larcher pour Vive le sujet du Festival d’Avignon[17].

Elle crée Tanit, quatuor, à l’occasion de la Nuit blanche 2022[18] à l’invitation du centre d’art de Malakoff[19].

Spectacles[modifier | modifier le code]

Chorégraphe[modifier | modifier le code]

Interprète[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Double retour au pays pour Benjamin Bertrand », la nouvelle république,‎ (lire en ligne)
  2. (en-US) « Benjamin Karim Bertrand », sur Biennale ¡ Viva Villa ! (consulté le )
  3. a et b « Benjamin Karim Bertrand - danse • La Métive », sur La Métive (consulté le )
  4. « Benjamin Bertrand », sur Lafayette Anticipations (consulté le )
  5. « Il danse pour vibrer », sur Le7.info (consulté le )
  6. « Rafales », sur TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers (consulté le )
  7. « Villa Kujoyama | Benjamin Karim Bertrand » (consulté le )
  8. Albane Dumoncel, « 1er regard sur : La fin des forêts Benjamin Karim Bertrand 24 fév. 2022 », sur La Manufacture CDCN (consulté le )
  9. Adresse : Où ? Quartier Stalingrad-la supérette centre d'art contemporain de malakoff 28 Bd de Stalingrad Malakoff92240 48.81188583 2.29521799, « Benjamin Karim Bertrand - », sur Le Parisien Etudiant (consulté le )
  10. « Vestiges », sur Festival d'Avignon (consulté le )
  11. Olivier Frégaville-Gratian d'Amore, « Benjamin Karim Bertrand, danseur cérébral et gardien des Vestiges », sur L'Œil d'Olivier, (consulté le )
  12. « Visite Musée Numérique "Pays du Soleil Levant" », sur Le Petit Agenda (consulté le )
  13. « IDOL », sur IDOL, (consulté le )
  14. « “Danser au centre de la Terre” », sur Mairie de Champigny-sur-marne, (consulté le )
  15. « UNE EXPOSITION À PARTIR D’UN DIALOGUE DANSÉ DANS UN CHANTIER », sur Culture nouveau métro (consulté le )
  16. « Terrenoire dévoile le clip esthétique de Margot Dansait sur Moi (VIDEO) », sur Virgin Radio, (consulté le )
  17. « [Festival d'Avignon 2022] Jan Martens, Maud Le Pladec, Erwan Ha Kyoon Larcher : danses du futur », sur Les Inrocks (consulté le )
  18. « Maison des Arts de Malakoff | Hors-les-murs », sur maisondesarts.malakoff.fr (consulté le )
  19. Quartier Stalingrad-la supérette centre d'art contemporain de malakoff, « Benjamin Karim Bertrand – « Tanit » Quartier Stalingrad – la supérette centre d’art contemporain de malakoff Quartier Stalingrad - la supérette centre d'art contemporain de malakoff samedi 1 octobre 2022 », sur Unidivers, (consulté le )
  20. « Vestiges • Ménagerie de verre », sur Ménagerie de verre (consulté le )
  21. Delphine Goater, « Fraîcheur et diversité des petites formes à Avignon », sur ResMusica, (consulté le )
  22. Olivier Frégaville-Gratian d'Amore, « Benjamin Karim Bertrand, danseur cérébral et gardien des Vestiges », sur L'Œil d'Olivier, (consulté le )
  23. Amelie Blaustein Niddam, « Schumann et Ravel, la Ménagerie de Verre plus inaccoutumée que jamais », sur Toutelaculture, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]