Jean-Luc Verna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Luc Verna
Jean-Luc Verna - 2014.jpg
Jean-Luc Verna en 2014 lors d'un concert du groupe I Apologize au festival « Less Playboy is More Cowboy » de Poitiers
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Luc Verna, né en 1966 à Nice, est un dessinateur, sculpteur, photographe, performeur et musicien français. Il vit et travaille à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Jean-Luc Verna est formé à la Villa Arson à Nice et y suit notamment l'enseignement de Noël Dolla. Si le dessin constitue « la colonne vertébrale de son œuvre[1] », Jean-Luc Verna est un artiste polymorphe, sa pratique incluant également la photographie, la sculpture, ou encore la performance, et formant un ensemble cohérent « autour du corps, de son propre corps, piercé et maquillé[2]. »

Son travail mêle l'histoire de l'art à la musique rock et underground. Siouxsie Sioux, sa muse[3], a changé sa vie le jour où il la vit pour la première fois à la télévision dans l'émission Mégahertz d'Alain Maneval alors qu’il était adolescent.

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non, Air de Paris, Nice
  • 1998 : Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non, Air de Paris, Paris
  • 2007 : Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non, Air de Paris, Paris
  • 2011 : Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non, Air de Paris, Paris
  • 2013 : Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ? — Non, Faux Mouvement, Metz
  • 2016 : Retrospective, MacVal, Vitry-sur-Seine
  • 2018 : Jean-Luc Verna, Museum de Toulouse[4]

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 1986-1987
    • Série de performances rock-peinture-vidéo en hôpitaux psychiatriques
  • 1989
  • 1991
    • Performance érotique à la soirée Georges Brecht, Forum Casino, Nice
  • 1992
  • 1993
    • L'Art dans la peau, Tattoo Collection, CRDC, Nantes
  • 1994
  • 1995
    • Blanc, Pelassy, Verna, Art : Concept, Nice
    • Country Code, Bravin Post Lee, New York, États-Unis
  • 1998
    • Bonne Année !, Air de Paris, Paris
  • 2000
    • Au-delà du spectacle, Centre Pompidou, Paris (cur. Philippe Vergne et Bernard Blistène) *
    • Air-Air, Grimaldi Forum, Monaco
  • 2002
    • Lire avec art, Villa Bernasconi, Lancy, Suisse (cur. Claude-Hubert Tatot)
    • 3e Biennale de Montréal, Canada
  • 2001
    • …If a double-decker bus, Air de Paris, Paris
  • 2003
  • 2005
    • Antidote, La Galerie des Galeries, Galeries Lafayette, Paris
    • OK/OKAY, Swiss Institute and Grey Art Gallery, New York
  • 2006
    • Rose Poussière (cur. Olivier Zahm) in La Force de lʼart, Grand Palais, Paris
    • Midnight walkers, Le Crédac, Ivry-sur-Seine
  • 2007
  • 2008
    • Ne pas jouer avec des choses mortes, Villa Arson, Nice
    • Spleen : les Fleurs du Mal, Cueto Projects, New York
    • Chambres à Part II, La Réserve Paris
    • Prix Le-Meurice pour lʼart contemporain, Hôtel Le Meurice, Paris
    • Collection Florence et Daniel Guerlain, Ambassade de France, New York
  • 2009
    • Nouvelles acquisitions, Musée d'art moderne de la ville de Paris, Paris
    • Le sort probable de l'homme qui avait avalé le fantôme, La Conciergerie, Centre Georges-Pompidou, Paris
    • Spellbound, curated by Edouard Merino, Art & Rapy, Monaco
    • 'Collection Florence & Daniel Guerlain, Salon du dessin, Palais de la Bourse, Paris
  • 2010
    • Let's dance, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine
    • Vent des forêts, Fresnes-au-Mont
    • Drawing time / le temps du dessin, Musée des beaux-arts, Nancy
  • 2011
    • Codex, Institut curatorial de la Head–Genève, Genève
    • Invitation to the Voyage, Algus Greenspon, New-York
    • I Sent My Love A Red, Red Rose, Team gallery, New York
  • 2012
    • Lost in L.A., Los Angeles Municipal Art Gallery, Barnsdall Art Park
    • Fruits de la passion, Les 10 ans du PAC, Centre Pompidou, Paris
    • Paramor, Frac des Pays de la Loire, Carquefou, France
    • Un nouveau festival, Centre Pompidou, Paris
    • Amour Anarchie, Axeneo7, Gatineau, Québec
  • 2013 :
    • Pièces d'été, Sur le chemin de l'art contemporain à Malbuisson
    • Au Bazar du genre, Mucem, Marseille
  • 2018
    • "L'art de Darwin, la céramique comme expérience", FRAC-Arthotèque Limousin

Musique[modifier | modifier le code]

Groupe I Apologize[5][modifier | modifier le code]

Membres du groupe : Gautier Tassart, Pascal Marius et Jean-Luc Verna / 1re formation

Gautier Tassart, Julien Tiberi et Jean-Luc Verna / 2e formation

Gautier Tassart, Julien Tiberi, Xavier Boussiron et Jean-Luc Verna / 3e formation

Sélection de concerts[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • I Apologize, picture disc vinyle, Optical Sound, 2012

Groupe Beauty and the Beat[modifier | modifier le code]

Membres du groupe : Arnaud Maguet et Jean-Luc Verna

Sélection de concerts[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Beauty and the Beat, Muster to Custer, double vinyl 7" + poster - 45 t, Les Disques en Rotin Réunis

Jean-Luc Verna et ses Dum Dum Boys[modifier | modifier le code]

Membres : Le Groupe des Dum Dum Boys et Jean-Luc Verna

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Verna et ses Dum-Dum boys, vinyle 12 - E.P. - 45 T, Les Disques en Rotin Réunis

Clips[modifier | modifier le code]

Groupe Le Grand tunnel Mou[modifier | modifier le code]

Le Grand Tunnel Mou est le premier groupe de Jean-Luc Verna, fondé en 1982 avec Louis-Frédéric Apostoly[1]

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2014, Jean-Luc Verna joue dans le film BOYS LIKE US de Patric Chiha.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Verna, Ateliers 94, ARC, Paris, 1994
  • Jean-Marc Réol et Didier Bisson, Jean-Luc Verna, Villa Arson, Nice, 1998
  • Jean-Luc Verna, Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé, non ?, Éditions Un Deux Quatre, 2005
  • Jean-Luc Verna, Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé ?, Éditions la passe du vent, 2006
  • Jean-Luc Verna, Paramour, Éditions Marguerite Waknine, 2014

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Dossier pédagogique », Arts de la scène et art contemporain, sur le site du Centre Pompidou.
  2. Communiqué de presse du Centre Georges-Pompidou.
  3. « Sous le maquillage : rencontre avec Jean-Luc Verna », Inferno Magazine, 10 décembre 2012.
  4. « Jean-Luc Verna au Muséum de Toulouse : dessins d’oiseaux », Paris Art,‎ (lire en ligne, consulté le 28 août 2018)
  5. « Jean-Luc Verna, étoile plastique, chante la lumière noire d' I Apologize au Centre Pompidou - Toutelaculture » (consulté le 27 septembre 2016)
  6. Clip sur youtube.com.
  7. Clip sur dailymotion.com.
  8. Voir sur le site du MAC/VAL.
  9. Voir sur le site du MoMA.

Liens externes[modifier | modifier le code]