Ben Cauley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ben Cauley
Description de cette image, également commentée ci-après
Ben Cauley en 2015.
Informations générales
Nom de naissance Ben Cauley
Naissance
Memphis, États-Unis
Décès (à 67 ans)
Memphis Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Trompettiste, auteur-compositeur, musicien
Genre musical Soul, Rhythm and blues.
Instruments Trompette
Années actives 1960 - 1967
Labels Stax Records

Ben S. Cauley, Jr. né le à Memphis et mort à Memphis le est un trompettiste vocaliste et compositeur American, ancien membre du Stax recording groupe, The Bar-Kays. Il est l'unique survivant de l'accident d'avion dans lequel sont morts Otis Redding et quatre membres du groupe the Bar-Kays[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ben Cauley se met à la trompette et fonde un groupe avec des amis de son âge pendant sa scolarité dont le guitariste Jimmy King. D'abord baptisé les Imperials, le groupe devient au milieu des années 1960 les Bar-Kays. Alors que leur premier album, Soul finger, sort chez Stax recording, ils sont embauchés comme nouveau groupe de scène par Otis Redding.

Malgré les séquelles lié à l'accident d'avion du Ben Cauley poursuit sa carrière avec le bassiste James Alexander (absent de l'avion ce soir-là) avec qui il reforme les Bar-Kays puis en tant que musicien de studio et de scène à partir du début des années 1970.

Il intègre l'orchestre d'Isaac Hayes et participe à de nombreux enregistrements dans les studios de Memphis, de Muscle Shoals et occasionnellement de Nashville.Il travaille également avec Candi Staton, Joe Tex, Denise LaSalle, William Bell, O. V. Wright, Ann Peebles, Bobby Womack, Millie Jackson, Johnnie Taylor, B.B. King, Z.Z. Hill, Bobby Bland.

À la fin des années 1980, des problèmes de santé lui font lever le pied mais il continue à se produire occasionnellement (on le retrouve sur les derniers disques de Boz Scaggs et de Keith Richards). Dans le courant des années 2000, il rejoint un ensemble « vintage » les Bo-Keys. Il reste associé dans l’esprit du public à Otis Redding et il ne manque jamais de saluer la mémoire de ses camarades défunts en chantant Dock of the bay[2].

Accident d'avion[modifier | modifier le code]

Le , l’avion personnel d’Otis Redding, un Beech 18, avec à son bord les membres des The Bar-Kays, s'écrase dans le lac Monona (Wisconsin). Ben Cauley est le seul survivant, il a eu le réflexe de détacher sa ceinture[3] avant le plongeon et de s'accrocher à un coussin dans les eaux glacées avant d'être secouru par la police[4],[5].

Articles Connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]