Battaash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Battaash
Image illustrative de l’article Battaash
Casaque de Hamdan bin Rashid Al Maktoum

Race pur-sang
Père Dark Angel
Mère Anna Law
Père de mère Lawman
Sexe M
Naissance
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Pays d'entraînement Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Éleveur Ballyphilip Stud
Propriétaire Hamdan bin Rashid Al Maktoum
Entraîneur Charlie Hill
Jockey Dane O'Neill
Jim Crowley
Rating Timeform 136
FIAH 126
Nombre de courses 23
Nombre de victoires 13 (5 places)
Gains en courses £ 1 755 420
Distinction Sprinter européen de l'année (2020)
Principales victoires King George Stakes
Prix de l'Abbaye de Longchamp
Temple Stakes
Nunthorpe Stakes
King's Stand Stakes

Battaash, né le 10 février 2014 est un cheval de course pur-sang. Il fut l'un des meilleurs sprinters de son époque, et remportant au cours de sa longue carrière les trois groupe 1 européens sur 1 000 mètres : les King's Stand Stakes, les Nunthorpe Stakes et le Prix de l'Abbaye de Longchamp.

Carrière de course[modifier | modifier le code]

Élevé en Irlande, Battaash passe aux ventes de yearlings de Tattersalls en octobre, où Hamdan Al Maktoum débourse 200 000 Guinées pour se l'offrir[1]. Battaash est confié à l'entraîneur Charlie Hills, qui le fait débuter tôt, en mai 2016. Le poulain ne fait guère parler de lui à 2 ans, remportant son maiden avant d'échouer nettement dans une Listed. Dans la foulée, il est castré. Il revient en septembre, prend deux places dans des courses mineures et termine bien sa saison avec un accessit dans les Cornwallis Stakes, un groupe 3 disputé à Newmarket, dans laquelle il penche énormément, ce qui lui coûte un meilleur classement.

Les choses sérieuses commencent l'année suivante. Battaash fait une rentrée tardive mais victorieuse dans une Listed en juin, tout en penchant encore beaucoup dans la ligne d'arrivée. Il enchaîne aussitôt par une première victoire de groupe dans une édition relevée des Sprint Stakes à Sandown. C'est plus qu'une victoire : Battaash fait une très grosse impression et montre qu'il s'est métamorphosé en quelques mois. Il grimpe donc les étages et se présente en favori dans les King George Stakes, où il fait connaissance avec celui qui sera désormais son partenaire privilégié, Jim Crowley. Nouvelle victoire, où Battaash s'offre le scalp d'un cador du sprint européen, Profitable. Le voilà installé dans l'élite de sa catégorie, et prêt à s'adjuger un premier groupe 1. Mais dans les Nunthorpe Stakes, il lui faudra affronter une pouliche surdouée, l'Américaine Lady Aurelia. elle aussi avait fait des misères à Profitable, en juin, dans les King's Stand Stakes. Finalement, ce match à deux n'aura pas lieu, Battaash déçoit et ne peut faire mieux que quatrième, tandis que Lady Aurelia se fait souffler la victoire pour un nez par la très bonne Marsha. Tout le petit monde des sprinters, moins Lady Aurelia (et moins Harry Angel, auteur d'un impressionnant doublé July Cup / Haydock Park Sprint Cup), se retrouve pour le Prix de l'Abbaye de Longchamp, délocalisé à Chantilly pour cause de travaux à Longchamp. Et c'est Battaash qui s'impose, sans faire dans le détail, 4 longueurs devant Marsha. Pour autant, il n'est pas élu sprinter européen de l'année, cet honneur revenant à son contemporain et demi-frère Harry Angel, jugé un poil meilleur. Hélas les routes de ces deux fusées ne se croisent jamais.

En 2018, le hongre revient en piste et gagne d'une tête les Temple Stakes avant de s'incliner face à l'excellent Blue Point dans les King's Stand Stakes. S'il remporte ensuite les King George Stakes, qui deviennent sa chasse gardé, il est défait tant dans les Nunthorpe Stakes que dans le Prix de l'Abbaye de Longchamp, terminant quatrième à chaque fois : c'est finalement une année moyenne pour lui. Meilleure est la suivante : Battaash, 5 ans, reproduit exactement son programme de l'année précédente et, bien qu'encore battu par Blue Point dans les King's Stand Stakes, il remporte trois de ses cinq courses, ajoutant enfin les Nunthorpe Stakes à son palmarès, à sa troisième tentative. C'est une victoire écrasante, et Battaash en profite pour ravir le record de la course (55"90) à son illustre prédécesseur Dayjur, autre grand champion sprinter défendant les couleurs de Shadwell. Il échoue complètement dans le Prix de l'Abbaye de Longchamp, sans doute rebuté par le terrain trop souple : l'automne et ses pistes alourdies ne sont pas pour lui, il ne quittera plus jamais l'Angleterre. Mais qu'à cela ne tienne : avec un rating FIAH de 126, le cinquième de l'année toutes distances confondues, Battaash est officieusement sacré numéro 1 mondial des sprinters. Timeform emboîte le pas et lui attribue un formidable rating de 136. Et pourtant le titre de sprinter européen de l'année lui échappe encore, attribué à Blue Point, qui n'a couru qu'au premier semestre mais a su rester, il est vrai, invaincu.

En 2020, dans une saison amputée par l'épidémie de Covid-19, Battaash, toujours vaillant, reprend son programme estival devenu routine : King's Stand Stakes, King George Stakes, Nunthorpe Stakes. Trois courses, et trois victoires, dont un quadruplé inédit dans sa course fétiche, les King George Stakes. De plus, il devient le premier cheval depuis Lochsong en 1994 à pouvoir s'enorgueillir d'avoir remporté les trois meilleurs sprints d'Europe sur 1 000 mètres : les King's Stand Stakes, les Nunthorpe Stakes et le Prix de l'Abbaye de Longchamp. Il est, enfin, sacré sprinter européen de l'année. Cette saison 2020, courte mais parfaite, aura été cependant un chant du cygne : Battaash court vite mais il est quand même rattrapé par son âge, et une opération subie pendant l'hiver lui a sans doute fait perdre quelques moyens. L'année suivante, il est nettement battu dans les King's Stand Stakes, puis dans les King George Stakes. Le cheval n'a plus envie. Battaash est alors envoyé à la retraite par l'héritière de Shadwell, Hamdan Al Maktoum étant décédé en mars, et, privé des joies du haras par sa condition de hongre, il coule des jours heureux dans son haras anglais[2].

Résumé de carrière[modifier | modifier le code]

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
2016, 2 ans
18 mai Bath Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Novice Stakes Maiden 1 000 m M. Murphy 1er / 7 4 Leontes
14 juin Ascot Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Windsor Castle Stakes Listed 1 000 m P. Hanagan 12e / 22 8 ¾ Ardad
7 septembre Doncaster Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Condition Stakes 1 200 m D. O'Neill 3e / 5 3 ¾ Lost At Sea
23 septembre Haydock Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Nursery Handicap 1 000 m D. O'Neill 3e / 15 2 Merry Banter
7 octobre Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Cornwallis Stakes Gr. 3 1 000 m P. Hanagan 3e / 9 2 Mrs Danvers
2017, 3 ans
17 juin Sandown Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Scurry Stakes Listed 1 000 m D. O'Neill 1er / 9 1 ¼ Koropick
8 juillet Sandown Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni The Sprint Stakes Gr. 3 1 000 m D. O'Neill 1er / 10 3 ¼ Mirza
4 août Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King George Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 1er / 11 2 ¼ Profitable
25 août York Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Nunthorpe Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 4e / 11 5 ¼ Marsha
1er octobre Chantilly Drapeau de la France France Prix de l'Abbaye de Longchamp Gr. 1 1 000 m J. Crowley 1er / 13 4 Marsha
2018, 4 ans
26 mai Haydock Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Temple Stakes Gr. 2 1 000 m D. O'Neill 1er / 11 tête Washington DC
19 juin Ascot Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King's Stand Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 2e / 14 1 ¾ Blue Point
4 août Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King George Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 1er / 11 4 Take Cover
25 août York Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Nunthorpe Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 4e / 15 2 ½ Alpha Delphini
1er octobre Longchamp Drapeau de la France France Prix de l'Abbaye de Longchamp Gr. 1 1 000 m J. Crowley 4e / 16 1 Mabs Cross
2019, 5 ans
25 mai Haydock Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Temple Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 1er / 6 2 ½ Alpha Delphini
18 juin Ascot Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King's Stand Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 2e / 12 1 ¼ Blue Point
2 août Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King George Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 1er / 9 3/4 Houtzen
23 août York Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Nunthorpe Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 1er / 11 3 ¾ Soldier's Call
6 octobre Longchamp Drapeau de la France France Prix de l'Abbaye de Longchamp Gr. 1 1 000 m J. Crowley 14e / 15 17 ¾ Glass Slippers
2020, 6 ans
16 juin Ascot Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King's Stand Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 1er / 11 2 ¼ Equilateral
31 juillet Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King George Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 1er / 7 2 ¼ Glass Slippers
21 août York Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Nunthorpe Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 1er / 8 1 Que Amoro
2021, 7 ans
15 juin Ascot Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King's Stand Stakes Gr. 1 1 000 m J. Crowley 4e / 16 2 ½ Oxted
31 juillet Newmarket Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni King George Stakes Gr. 2 1 000 m J. Crowley 7e / 13 7 ½ Suesa

Origines[modifier | modifier le code]

Battaash est un fils de l'excellent étalon Dark Angel, qui monnayait ses services à 12 000  l'année où il fut conçu, et qui depuis a grimpé jusqu'à 85 000 . Ce fils du rapide Acclamation ne courut qu'à 2 ans, où il s'adjugea les Mill Reef Stakes (Gr.2) et les Middle Park Stakes. Il a transmis sa vitesse à sa progéniture, comme en témoignent les sprinters Lethal Force (Diamond Jubilee Stakes, July Cup), Mecca's Angel (double lauréat des Nunthorpe Stakes) et Harry Angel (July Cup, Haydock Park Sprint Cup).

Anna Law, la mère, n'a rien montré en compétition et Battaash est le seul de ses produits à s'être illustré en piste. Il s'agit d'une sœur de Etlaala (par Selkirk), vainqueur des Champagne Stakes à 2 ans et placé de la July Cup, et de Selective (lui aussi par Selkirk), qui prit une place dans un groupe 3. C'est un pedigree orienté sur la vitesse, mais on trouve aussi sous la quatrième mère Krakow le lauréat du Prix Royal Oak 1986, Braashee.

Pedigree[modifier | modifier le code]

Origines de Battaash (IRE), hongre bai né en 2014[3]
Père
Dark Angel
2005
Acclamation
1999
Royal Applause Waajib
Flying Melody
Princess Athena Ahonoora
Shopping Wise
Midnight Angel
1994
Machiavellian Mr. Prospector
Coup de Folie
Night at Sea Night Shift
Into Harbour
Mère
Anna Law
2010
Lawman
2004
Invincible Spirit Green Desert
Rafha
Laramie Gulch
Light The Lights
Portelet
1992
Night Shift Northern Dancer
Ciboulette
Noirmant Dominion
Krakow (Famille 4-k)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tattersalls October Yearling Sale (Book 2) 2015 | Catalogue », sur www.racingpost.com (consulté le )
  2. « Le champion sprinter Battaash tire sa révérence », sur www.jourdegalop.com (consulté le )
  3. « Battaash Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )