Base aérienne de Los Llanos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Base aérienne de Los Llanos/Aéroport d’Albacete-Los Llanos
Roundel of Spain.svg Aena text logo.svg
Base Aérea de Los Llanos/Aéroport d’Albacete-Los Llanos
Localisation
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Date d'ouverture 1923
Coordonnées 38° 33′ 53″ nord, 1° 30′ 54″ ouest
Altitude 702 m (2 302 ft)
Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche
(Voir situation sur carte : Castille-La Manche)
ABC
ABC
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
ABC
ABC
Pistes
Direction Longueur Surface
09/27 2 700 m (8 858 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA ABC
Code OACI LEAB
Type d'aéroport militaire/civil
Gestionnaire Armée de l'air espagnole/AENA

La base aérienne de Los Llanos (code AITA : ABC • code OACI : LEAB) est une base utilisée par l'armée de l'air espagnole et l'OTAN. Elle se situe à 4 km au sud de la ville d'Albacete (Castille-La Manche, Espagne)[1].

L'Otan y organise chaque année depuis 2009 des exercices aériens dans le cadre du programme d'entraînement Tactical Leadership Program (TLP). Ayant pour objectif la qualification d'équipages à la responsabilité de chef de mission, il s'agit d'une des plus réputées et des plus exigeantes formations de pilotes au monde[2].

Le a lieu sur cette base l'accident le plus meurtrier des forces de l'OTAN.

La base aérienne[modifier | modifier le code]

Depuis 1974, la base aérienne de Los Llanos abrite l’escadrille 14. Équipée de Mirage F1 elle est composée de 2 escadrons :

  • Escadron 141 (surnom : Les chiens)
  • Escadron 142 (surnom : Les tigres)

La totalité des Mirage F1 dont dispose l’armée de l’air espagnole, soit 46 appareils, est basée à Los Llanos.

L'aéroport Albacete-Los Llanos[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, les militaires partagent certaines installations avec l'aéroport d'Albacete-Los Llanos, exploité par les aéroports espagnols et la navigation aérienne (AENA). L'aéroport dessert 4 destinations opérées par Air Nostrum:

Toute l'année
Pendant l'été

En 2010, 11 293 passagers ont utilisé l’aéroport ; 1 243 décollages et atterrissages ont eu lieu[3].

Accident du 26 janvier 2015[modifier | modifier le code]

Un F-16D grec, à l'origine de l'accident du 26 janvier 2015.

Le , un avion de combat F-16 de la Force aérienne grecque s'écrase peu après le décollage au cours d'un exercice aérien de l'Otan tactical Leadership Program. L'accident fait onze morts : les deux pilotes grecs de l'appareil ainsi que neuf aviateurs français tués au sol[4]. Il s'agit du plus grave accident de l'histoire de l'Otan hors conflits et de l'un des plus graves accidents au sein de l'armée de l'air française[5].

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :