Baptiste Bleier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Baptiste Bleier
Image dans Infobox.
Baptiste Bleier en 2019.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialités
Équipes amateurs
2010-2014AV Thiais
2015-2016Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
2017-2019CM Aubervilliers 93-St-Michel
Équipes professionnelles

Baptiste Bleier, né le à Paris 13e, est un coureur cycliste français, professionnel en 2020 et 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Né dans le 13e arrondissement de Paris, Baptiste Bleier passe son enfance au Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, tout près de la capitale[1]. Il commence le cyclisme vers l'âge de 16 ans (deuxième année cadets) en prenant une licence à l'AV Thiais[2]. Sa compagne Charlotte Bravard a également été coureuse cycliste chez les professionnels[3]. Ensemble, ils ont eu un enfant, prénommé Victor.

Il intègre en Espoir 2 (2e catégorie) le club Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys. Il continue son évolution et remporte en 2016 le Grand Prix de la ville de Chartres[4],[5].

Il rejoint en 2017 le CM Aubervilliers 93[6]. Malgré des problèmes de genoux, il obtient ses premiers résultats en élite nationale en fin d'année 2017 lors du contre-la-montre du Saint-Brieuc Agglo Tour[2].

En 2018, Baptiste Bleier réalise plusieurs performances dans les classements généraux et en se spécialisant sur les contre-la-montres[2]. Il remporte notamment le classement général des Boucles nationales du printemps[7]. Après avoir terminé 3e du championnat de France du contre-la-montre amateurs, Saint-Michel-Auber 93 annonce son passage chez les professionnels pour la saison 2020[8],[9].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière professionnelle sur les routes du GP La Marseillaise où il est membre de l'échappée du jour[10]. Dans une saison perturbée par la pandémie de Covid-19, il ne compte que 22 jours de course à son actif avec le peloton professionnel. Sur le calendrier amateur, il connaît un résultat, 13e de Paris-Connerré.

En 2021, il est de nouveau échappé dès ses premiers jours de course, passant la journée à l'avant lors de la deuxième étape du Tour de la Provence[11]. Son calendrier est de nouveau fortement chamboulé par la pandémie de Covid-19, n'épinglant qu'un seul dossard sur les mois de mars et avril, lors de Cholet-Pays de la Loire (abandon). En mai, il s'aligne sur trois courses du calendrier amateur avant de retrouver le peloton professionnel sur la Mercan'Tour Classic Alpes-Maritimes. Malgré un calendrier qui s'étoffe sur la deuxième partie de saison, ses sensations ne s'améliorent pas, cumulant sept abandons en douze jours de course. Le 8 septembre 2021, il annonce mettre un terme à sa carrière au haut-niveau, déclarant n'avoir jamais récupéré du Covid après l'avoir contracté en février[12].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Lehousse, « Baptiste Bleier, drôle de bizutage », sur lemag.seinesaintdenis.fr,
  2. a b et c Christophe Dague, « Baptiste Bleier augmente les watts », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  3. Laurent Pruneta, « Baptiste Bleier et Charlotte Bravard : les amoureux du vélo », sur leparisien.fr,
  4. Benoît Prieur, « Baptiste Bleier s'entraîne mieux », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  5. « Grand Prix de la Ville de Chartres », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  6. Nicolas Gachet, « Un nouveau renfort au CM Aubervilliers 93 », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  7. Cédric Congourdeau, « Baptiste Bleier : « J'y suis allé à chaque fois » », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  8. « Championnat de France - CLM Amateur : Classement », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  9. Nicolas Mabyle, « Baptiste Bleier rejoint les pros », DirectVelo,‎ (lire en ligne).
  10. « Grand Prix La Marseillaise - Directs », sur DirectVelo (consulté le )
  11. « Tour de la Provence - étape 2 - Directs », sur DirectVelo (consulté le )
  12. « Baptiste Bleier : « Autant arrêter... » - Actualité », sur DirectVelo, 2021-09-08cest20:57:00 (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]