Balsaminaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Balsaminaceae (Balsaminacées) est constituée de plantes dicotylédones. Selon Watson & Dallwitz elle comprend 600 espèces réparties en 2 à 4 genres. Son nom latin scientifique provient de l'Impatiens balsamina utilisée en médecine traditionnelle en baume (d'où le nom de balsamine) pour soigner les blessures.

Ce sont des plantes herbacées, annuelles ou pérennes, des régions tempérées à tropicales (Asie, Europe, Afrique, Amérique du Nord).

C'est la famille des impatientes ou balsamines (genre Impatiens) que l'on trouve en France à l'état sauvage ou sous forme de plantes à massif aimant les expositions ombragées. Ces plantes sont connues pour la ballochorie, mode de déhiscence explosive (mouvement végétal rapide) à ressort de leurs fruits qui, lorsqu'ils sont mûrs, projettent à distance les graines au moindre frôlement.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient de Balsamina, « Balsamine » nom commun de la plante, synonyme de « Impatiente », mot latin pour « impatient : incapable d'attendre », en référence à la dispersion des graines par le brusque éclatement des capsules lorsqu'on les touche[1]. C'est aussi l'épithète spécifique de l'espèce Impatiens balsamina.

Classification[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique APG II (2003)[2] place cette famille dans l'ordre des Ericales.

Le Angiosperm Phylogeny Website [30 avril 2007] accepte deux genres : Hydrocera (une espèce) et Impatiens (environ mille espèces).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Cette famille est caractérisée généralement par des herbes à tiges souvent charnues, succulentes, à feuilles simples, alternes ou verticillées, non stipulées. Les fleurs résupinées (souvent protandres) ont une forte zygomorphie (symétrie bilatérale). Sépales 3 (- 5), le sépale médian prolongé par un éperon de forme variable. Pétales 5, libres, ou 3, les 4 pétales latéraux soudés 2 à 2 formant alors 2 pétales profondément bilobés. Les 5 étamines à anthères soudées en couronne au-dessus de l'ovaire, tombent ensemble lors de la croissance de celui-ci. L'ovaire supère est à (4-) 5 loges, à placentation axile. Les nombreux ovules sont anatropes. Les fruits sont des capsule plus ou moins charnues, à déhiscence loculicide élastique et brusque, projetant les graines exalbuminées[3].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (12 nov. 2015)[4] et NCBI (12 nov. 2015)[5] :

Selon DELTA Angio (12 nov. 2015)[6] :

Selon ITIS (12 nov. 2015)[7] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (25 juin 2010)[8] :

Calendrier[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, Balsamine était le nom donné au 6e jour du mois de vendémiaire[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul-Victor Fournier, Les quatre flores de la France : Corse comprise (Générale, Alpine, Méditerranéenne, Littorale), Paris, Lechevalier, , 1104 p. (ISBN 978-2-7205-0529-4), p. 641
  2. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG II », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 141, no 4,‎ , p. 399–436 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1046/J.1095-8339.2003.T01-1-00158.X)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. F. Friedmann, Flore des Seychelles, Éditions de l'Orstom, , p. 441
  4. Stevens, P. F. (2001 onwards). Angiosperm Phylogeny Website. Version 14, July 2017 [and more or less continuously updated since]." will do. http://www.mobot.org/MOBOT/research/APweb/, consulté le 12 nov. 2015
  5. NCBI, consulté le 12 nov. 2015
  6. DELTA Angio, consulté le 12 nov. 2015
  7. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 12 nov. 2015
  8. NCBI, consulté le 25 juin 2010
  9. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française [archive] (lire en ligne), p. 19.

Voir aussi

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :