Impatiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Impatientes, Balsamines

Les Impatientes ou Balsamines (Impatiens) forment un genre regroupant 800 à 900 espèces de plantes herbacées appartenant à la famille des balsaminacées.

Ce genre est largement répandu dans l'ensemble de l'hémisphère nord et dans les tropiques.
Les espèces des régions tempérées produisent des fleurs à partir du début de l'été jusqu'au premier gel pour les annuelles ; les espèces tropicales fleurissent toute l'année mais les périodes de sécheresse prolongées peuvent leur être fatales.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Impatiens de Nouvelle-Guinée[modifier | modifier le code]

L'Impatiens de Nouvelle-Guinée est une espèce végétale fortement représentée dans les massifs d'espace public. Le thrips californien est le vecteur le plus important du TSWV et de l'INSV (Impatiens Necrotic Spot Virus), le virus de la tache nécrotique de l'impatiente. Dans les années 1990, des études sanitaires ont été menées et ont mis en évidence l'impact néfaste sur la santé humaine de certains insecticides de synthèse. Le gouvernement français a dès lors motivé la recherche pour acquérir des solutions alternatives. L'essai a été mis en place avec divers partenaires d'entreprises phytopharmaceutiques. 5 modalités ont été testées : témoin traité à l'eau claire, MYCOTAL (Verticillium lecanii), FUORO (Lufénuron), VERTIMEC (Abamectine), SPINOZADE (spinozine) sur un dispositif de plantes en pots sous cages insect proof après inoculation de thrips d'élevage. Un comptage d'individus adultes et de larves a été effectué sur 160 feuilles et 48 fleurs par modalité à différents pas de temps. Les résultats obtenus montrent chez les adultes des différences statistiques significatives entre le témoin (groupe A), MYCOTAL (groupe B) et SPINOZADE, VERTIMEC, FUORO du groupe C, les plus efficaces (83 à 97 % d'efficacité). L'ensemble des produits phytosanitaires montre une efficacité statistiquement différente et meilleure que le témoin. Des solutions alternatives paraissent envisageables comme le SPINOZADE qui induit une efficacité équivalente voire supérieure dans les conditions de l'essai aux produits phytosanitaires de synthèse. La poursuite des études permettra d'évaluer l'efficacité des traitements en conditions non contrôlées et en diminuant l'IFT (Indice de Fréquence de Traitement).

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Fleur d'Impatiens pallida.

Espèce[modifier | modifier le code]

Langage des fleurs[modifier | modifier le code]

Dans le langage des fleurs, la balsamine symbolise l'affection inquiète ou la fragilité[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Dumas, Les plantes et leurs symboles, Éditions du Chêne, coll. « Les carnets du jardin », , 128 p. (ISBN 2-84277-174-5, notice BnF no FRBNF37189295).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Schemske, D. W. 1978 Evolution of reproductive characteristics in Impatiens (Balsaminiaceae): the significance of cleistogamy and chasmogamy. Ecology 59: 596–613 ([Résumé via CrossRef])

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]