Bakouba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bakouba
(ar) بعقوبة
Bakouba
Bakouba
Administration
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Province Diyala
Démographie
Population 411 867 hab. (2008 estimation)
Géographie
Coordonnées 33° 44′ 41″ nord, 44° 38′ 37″ est
Altitude 50 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Irak
Voir sur la carte administrative d'Irak
City locator 13.svg
Bakouba
Géolocalisation sur la carte : Irak
Voir sur la carte topographique d'Irak
City locator 13.svg
Bakouba

Bakouba (بعقوبة; aussi translitéré Baaqouba) est le chef-lieu de la province irakienne du Diyala.

La ville est située à 50 km au nord-est de Bagdad sur la rivière Diyala, à l'intérieur du triangle sunnite. Elle avait en 2002 une population estimée à 280 000 habitants.

De 1918, un camp fut ouvert par les Britanniques afin d'y héberger des réfugiés fuyant l'Empire ottoman. En octobre 1918, ce camp comportait 35 000 réfugiés assyro-chaldéens et 15 000 arméniens. Ils y furent attaqués par des Arabes et défendus par Agha Petros[1]. En France, à Sarcelles, la Stèle de Baqubah est un mémorial érigé en mémoire des victimes de ce massacre.

C'est dans cette ville qu'Abou Moussab Zarqaoui a été tué au cours d'un raid aérien le 7 juin 2006 et c'était aussi l'une des principales zones d'influence de la guérilla irakienne.

Militaires américains discutant avec les anciens d'un village près de Bakouba en août 2006.
Forces armées irakiennes célébrant le jour de la Souveraineté (départ des forces de la Coalition) le 29 juin 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hellot-Bellier, Florence (2018). "The Increasing Violence and the Resistance of Assyrians in Urmia and Hakkari (1900–1915)". Sayfo 1915: An Anthology of Essays on the Genocide of Assyrians/Arameans during the First World War. Gorgias Press. Page 139. (ISBN 978-1-4632-0730-4).