Bakili Muluzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bakili Muluzi
Fonctions
2e président de la République du Malawi

(10 ans et 3 jours)
Élection
Réélection
Vice-président Justin Malewezi (1er VP)
Chakufwa Chihana (2e VP)
Prédécesseur Hastings Kamuzu Banda
Successeur Bingu wa Mutharika
Biographie
Nom de naissance Elson Bakili Muluzi
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Machinga (Nyassaland)
Nationalité malawite
Parti politique Front uni démocratique
Conjoint 1) Annie Chidzira
2) Patricia Shanil

Bakili Muluzi
Présidents de la République du Malawi

Bakili Muluzi est un homme politique malawite, né le à Machinga (Malawi, ex-Nyassaland). Il a succédé à Hastings Banda comme deuxième président de la République du Malawi de 1994 à 2004, avant d'être remplacé par Bingu wa Mutharika à la tête de l'État.

Biographie[modifier | modifier le code]

Président du Front uni démocratique (United Democratic Front), il est candidat à l'élection présidentielle du qu'il remporte avec 47,3 % en battant le président sortant Hastings Kamuzu Banda. Réélu le avec 52,4 %, il demeure à la présidence jusqu'en mai 2004. La Constitution ne lui donnant pas le droit de briguer un troisième mandat, il soutient alors Bingu wa Mutharika comme candidat à sa succession. Mais les deux hommes entrent en conflit peu après.

Le , il est arrêté dans le cadre d'une opération de lutte contre la corruption[1]. Il sera relâché sous caution peu après et les charges seront abandonnées.

Muluzi souhaite se porter candidat à l'élection présidentielle du mais se plaint de méthodes "d'intimidation" du pouvoir à son égard[2]. En mars 2009, la commission électorale refuse sa candidature car selon la constitution, une personne ne peut exercer que deux mandats présidentiels[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Malawi's ex-president is arrested, 27 juin 2006, BBC News
  2. Le Figaro.fr, Chissano et Kufuor au Malawi, 22 février 2009.
  3. (en) Malawi ex-president loses appeal, BBC News, 16 mai 2009.