Le Noël des Looney Tunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Noël des Looney Tunes
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo présent sur la boîte américaine du DVD du film.

Titre original Bah, Humduck! A Looney Tunes Christmas
Réalisation Charles Visser
Scénario Ray De Laurentis
Acteurs principaux

Flag of the United States.svg

Flag of France.svg

Sociétés de production Warner Bros. Animation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation, Comédie
Durée 46:13
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Noël des Looney Tunes (Bah Humduck! A Looney Tunes Christmas) est un long-métrage d'animation sorti directement en DVD en 2006 et mettant en vedette les Looney Tunes, réalisé par Charles Visser. Le film est une parodie du conte de Charles Dickens Un chant de Noël.[1]

Intrigue[modifier | modifier le code]

Bugs Bunny souhaite joyeux Noël au public avant de se faire recouvrir de neige par la limousine de Daffy Duck. Arrivé à l'hypermarché Canard veinard construit en son honneur et et accuelli par Porky Pig, Daffy rencontre Playboy Penguin qui lui demande de lui donner de l'argent pour s'acheter de quoi manger. Daffy refuse et fait pleurer Playboy qui verse des larmes glacées (référence directe au cartoon Escapade polaire). Bugs donne alors de l'argent au pingouin. Ensuite un quator formé de Priscilla (la fille de Porky), Eggbert, George P. Dog et Hennery le faucon lui chantent Vive le vent en lui demandant de l'argent. Le quator s'enfuit après que Daffy lui refuse le don d'argent.

Entré à Canard veinard, Daffy fait des gaffes en soyant bloqué dans la porte d'entrée. Il gronde Vil Coyote voulant manger quelque chose dans un self-service. Elmer Fudd se fait gronder lui aussi en train de dormir ainsi que Marvin le Martien, Pépé le putois, Speedy Gonzales et Porky. Daffy, tombé dans un sapin de Noël, se fait narguer par Bugs qui lui dit "Quoi d'neuf docteur ?" comme à son habitude. Daffy lui ordonne de sortir de son centre mais Bugs lui de reprendre son esprit de Noël mais Daffy refuse. Daffy gronde encore une fois Porky qui lui explique que si son salaire n'est pas multiplié, Précila serait malheureuse de ne pas avoir une poupée. Daffy refuse.

Daffy rencontre le fantôme de Grosminet, son idole, qui fut mort le Noël dernier par la faute d'un de ses employés. Il était comme Daffy : même sadisme, même autorité. Grosminet le prévient qu'il lui reste une seule chance pour être gentil avec ses employés et clients.

Bugs vient dans son bureau et se fait jeter dehors par Daffy qui reçoit le malheur de tomber d'une lampe où il était lorsque le lapin l'a visité. Puis reçoit une télécommande pour son bureau de la part de Bip-Bip. Puis Elmer, Marvin et Porky se font jeter dehors.

Daffy devient riche avec les achats (très nombreux) des clients. Mais les fées Mémé et Titi viennent le punir de sa méchanceté. Puis viennent les fantôme de Sam le pirate et Taz lui préviennent qu'il sera mort et que Canard veinard va être fermé. Mais Taz donne une seconde chance à Daffy.

Daffy offre des cadeaux à tout le monde et s'excuse de son comportement cruel. Bugs dit « A cette période de l'année, tout peut arriver ! ». Porky dit sa fameuse phrase « C'est fini les amis ! » mais Priscilla finit sa phrase.

Interprétations de Daffy Duck, Porky Pig, Grosminet, Mémé, Titi, Sam le Pirate et Taz[modifier | modifier le code]

  • Daffy Duck : Ebenezer Scrooge
  • Porky Pig : Bob Cratchit
  • Grosminet : Jacob Marley
  • Mémé et Titi : Les esprits du Noël passé
  • Sam le pirate : L'esprit du Noël présent
  • Taz : L'esprit du futur Noël

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane CLEMENT, « Planète Jeunesse - Le Noël des Looney Tunes », sur www.planete-jeunesse.com (consulté le 26 août 2015)