Baguida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Baguida
Administration
Pays Drapeau du Togo Togo
Région Région maritime
Indicatif téléphonique international +(228)
Fuseau horaire UTC +0
Géographie
Coordonnées 6° 10′ 12″ nord, 1° 19′ 01″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Togo

Voir la carte administrative du Togo
City locator 14.svg
Baguida

Géolocalisation sur la carte : Togo

Voir la carte topographique du Togo
City locator 14.svg
Baguida

Baguida est une ville de la banlieue de Lomé, la capitale du Togo.

Jadis elle-même capitale du Togo, l’actuelle ville de Baguida a réussi à s’imposer comme un des grands cantons de la préfecture du Golfe.

La ville est située à l’Est de Lomé sur la Nationale N°5 Lomé-Cotonou entre les quartiers Adamavo, Kagomé, Avepozo et le littoral.

Aujourd'hui, située à 13 kilomètres environ à l'est de Lomé, Baguida est le lieu de villégiature préféré des Loméens. Les week-ends la capitale, devenue très exiguë et irrespirable, se vide de ses habitants qui viennent profiter du bon air marin de cette localité très touristique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Baguida a été créé, à la fin du XVIIe siècle, par un chasseur nommé Sani, originaire de . C’est au cours d’une expédition de chasse, qu’il découvrit cet endroit calme au sol sablonneux.

Cette région longeant la côte atlantique, était jadis entièrement forestière et regorgeait de nombreux gibiers et de terres fertiles. Pas si loin de là s’étirait le fleuve Zio.

Dans cette nature vierge et clémente, Sani et les siens se sont établis ; ils y cultivèrent des céréales, des tubercules et des légumineuses. Le village devint très peuplé et prospère, sa quiétude attira les colonisateurs qui installèrent la capitale du Togo entre 1884 et 1887.

La ville étendit sa puissance sur les villages environnants : Avépozo, Kpogan,, Noudokopé et Dévégo, attirant par son commerce florissant de nouveaux migrants venant des quartiers Adrométi, Hédzé et Apéyémé. Des colonisateurs allemands, français et britanniques y ont séjourné lors de leur conquête du territoire.

La signature du traité de protectorat à Baguida le 5 juillet 1884 fera de cette agglomération la première capitale du Togo colonie allemande jusqu'en 1893. Entretemps, en 1891 le Togo a été sous tutelle du Bureau des colonies qui était lui-même lié au ministère des Affaires étrangères allemandes. À partir de 1893 Aného succèdera à Baguida et transmettra en 1897 le flambeau à Lomé.