BFL Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BFL CANADA
logo de BFL Canada

Création 1987
Fondateurs Barry F. Lorenzetti
Personnages clés Barry F. Lorenzetti, Chef de la direction, chef de l'exploitation
John Wright, Chef de la stratégie d'entreprise et Vice-président exécutif
Jacques Dufresne, Chef des relations clients et Vice-président exécutif
Bertrand Lauzon, Chef de la direction financière
Daniel Binette, Vice-président régional Québec/Maritimes Région de l'Est
Penny Dyte, Conseillère exécutive, Global
Jeff Roth, Vice-président régional Ontario Région du Centre
Bradley Potter, Vice-président régional Colombie Britannique Région de l'Ouest
Rahim Tejani, Vice-président régional Alberta Région de l'Ouest.
Siège social 2001 McGill College
(Suite 2200)
Montréal, Canada
Produits Assurance
Gestion des risques
Site web http://www.bflcanada.ca

BFL CANADA est un cabinet de courtage commercial et de services conseils en assurance au Canada[1]. BFL est une entreprise détenue et exploitée à 100 % par ses employés et compte des bureaux dans douze villes canadiennes (Vancouver, Kelowna, Calgary, Edmonton, Red Deer, Waterloo, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec et Halifax). En 2017, près de 600 employés œuvraient au sein de BFL CANADA[2].

Historique[modifier | modifier le code]

BFL (dont le nom découle des initiales de son fondateur Barry F. Lorenzetti) fut fondée le 14 décembre 1987, lorsque Barry F. Lorenzetti et ses collègues, Joseph Paré et Tom Sleeper, ainsi que Besso (un cabinet de courtage basé à Londres) ont signé un accord afin de créer officiellement le cabinet basé à Montréal. Howard Green était un partenaire chez J. Besso and Co. Ltd. à Londres et il a présenté M. Lorenzetti au fondateur de Besso ; après plusieurs rencontres, Besso a accepté de prendre un intérêt de 70 % dans l’entreprise naissante, Joe Paré, Tom Sleeper et Barry F. Lorenzetti prenant les 30 % restants[3].

La fondation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le premier bureau de BFL CANADA a été établi au centre-ville de Montréal, au 1801 avenue McGill College, dans le même édifice que l'ancien employeur de M. Lorenzetti et désormais nouveau concurrent, Sedgwick. Cette adresse est située au-dessus du complexe d’affaires et commercial souterrain « RÉSO »[4].

  • BFL CANADA est officiellement incorporée le 14 décembre 1987[5].
  • Au printemps 1987, Sylvie Forget quitte Sedgwick et se joint à BFL CANADA le 14 décembre 1987[6].
  • Ed Gathercole et quatre de ses collègues se sont joints à BFL CANADA en décembre 1988. Leur spécialité était le secteur des films et du divertissement au Canada[7].
  • Frank Howden et son équipe d’assurance maritime se sont également joints à BFL CANADA lors des premiers jours du cabinet en 1989[7].
  • En 1991, René St-Onge s’est joint à BFL CANADA, établissant une équipe pour le secteur des municipalités.
  • En 1994, Bob Nicholls s’est joint à BFL CANADA, au bureau de Montréal[8].
  • En 1997, Daniel Binette a quitté Dale Parizeau pour se joindre à BFL CANADA. Aujourd’hui, Daniel est Vice-président régional, Québec/Maritimes, Région de l'Est[9].
    L'affiche posée sur la porte du premier bureau de BFL CANADA

L'indépendance de BFL CANADA[modifier | modifier le code]

Au printemps 1991, en raison de sérieux problèmes financiers d’assureurs auxquels Besso avait confié d’importants segments d’affaires sur le marché de Londres, Jardine, un courtier international, a acheté Besso. Le 17 mai 1991, BFL CANADA a conclu une entente en vue de racheter les actions de Besso au cours des cinq années suivantes, assurant ainsi à BFL CANADA une véritable indépendance, un cabinet de courtage à propriété 100 % canadienne[10].

Expansion vers Toronto[modifier | modifier le code]

  • En 1994, on a demandé à Ken Walker d’établir un pied-à-terre pour BFL CANADA à Mississauga, en Ontario.
  • BFL CANADA a acquis, en 1996, le cabinet de courtage d’assurance spécialisée Classic Equine, basé à Toronto[11].
  • Toujours en 1996, Bob Nicholls prend en charge le poste intérimaire de vice-président - Exploitation du nouveau bureau de Toronto.
  • Jeff Roth est maintenant le vice-président régional (Ontario / Région du centre)

Services de gestion TSW[modifier | modifier le code]

En 1995, BFL CANADA crée une filiale nommée TSW Management Services, dirigée par Daniel Tousignant pour consolider toutes les primes de BFL auprès d'un de ses assureurs. Cette filiale a été développée en réponse à une directive du siège social de l'assureur qui risquait de faire réduire le nombre de courtiers de son bureau du Québec. Ainsi, l'assureur et BFL ont pu continuer à faire affaire ensemble[12].

Hockey Canada[modifier | modifier le code]

En 1996, l’équipe de BFL CANADA constituée de Jim Stirling, Bob Nicholls et de Barry F. Lorenzetti a établi une relation d’affaires avec Hockey Canada[13].

Expansion à travers le pays[modifier | modifier le code]

En 1999, BFL CANADA ouvrait un bureau dans la ville de Québec, suivi en mars 2001 par l’ouverture d’une unité d’exploitation d’une personne à Halifax et d'un bureau à Ottawa en 2003. En 2005, Penny Dyte a été embauchée afin d’établir les activités d’exploitation de BFL CANADA en Alberta. À titre de vice-présidente - Exploitation, Penny a aussi été nommée au Comité national d’exploitation de BFL CANADA. Son premier mandat visait l’ouverture d’un nouveau bureau de BFL CANADA à Calgary[14]. Penny Dyte est maintenant conseillère exécutive - global[15].

Origines du « Lion de BFL CANADA »[modifier | modifier le code]

Un lion a fait sa première apparition dans l’en-tête de lettre de l’entreprise BFL CANADA lorsque Besso possédait 70 % des intérêts de l’entreprise, au début de ses opérations. L’en-tête présentait un lion assis sur le dessus d'un globe terrestre. Lorsque Jardine a acquis Besso en 1991, BFL CANADA a demandé la permission de continuer à utiliser le même logo. Ce qui lui a été refusé. BFL CANADA a donc décidé de conserver le lion en modifiant son positionnement, ne le plaçant plus sur le dessus, mais plutôt devant le globe terrestre. C’était là le premier déplacement du lion, et BFL CANADA l’a fait enregistrer comme marque de commerce par l’avocat de l’entreprise, Stan Selinger[16]. Le lion de BFL CANADA a beaucoup évolué au cours des 30 dernières années, mais il occupe toujours une place prépondérante dans l’emblème de l’entreprise.

Siège social actuel et haute direction[modifier | modifier le code]

Le siège social de Montréal a élu résidence dans l’édifice du 2001, avenue McGill College en 1998. Barry F. Lorenzetti a nommé deux premiers vice-présidents pour se charger de l’Ouest et de l’Est du Canada. Jacques Dufresne a la responsabilité du secteur de l’Est[17], alors que John Wright gère le secteur de l’Ouest. Ils sont tous les deux membres du Comité de la haute direction.

Philanthropie[modifier | modifier le code]

BFL CANADA est le partenaire de diverses organisations caritatives par l'entreprise de ses bureaux à travers le Canada.

Les années récentes[modifier | modifier le code]

BFL CANADA Services Conseils Inc.[modifier | modifier le code]

BFL CANADA a acquis une division de consultation en avantages sociaux, BFL CANADA Services Conseils Inc. (SCI) en 2008. SCI a ouvert un nouveau bureau dans la ville de Québec en 2011. Un nouveau président, M. David Vanasse, a de plus pris la direction en 2012. BFL SCI exerce ses activités d’exploitation à Montréal, à Toronto et dans la Ville de Québec. BFL SCI est aussi présent en Alberta et en Colombie-Britannique par le biais de ses partenariats.

Lockton Global LLP[modifier | modifier le code]

Le 19 avril 2012, BFL CANADA annonçait qu’elle serait un partenaire fondateur dans le partenariat avec Lockton Global LLP. BFL CANADA demeure une entreprise indépendante tout comme le sont tous les partenaires constituant Lockton Global[28],[29].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Barry F. Lorenzetti a été un des finalistes du Grand Prix de l'Entrepreneur 2000[30].
  • BFL CANADA fut reconnue comme l’une des cinquante entreprises privées les mieux gérées au Canada à deux reprises, en 2000 et en 2001[31].
  • En 2012, M. Lorenzetti a gagné le Prix du leader national établi par la Société des professionnels d’assurance agréés[32].
  • BFL CANADA fait partie des 150 sociétés de courtage avec le plus de ventes en assurance non-vie commerciale en 2013 selon le Canadian Underwriter[33]
  • En 2016, le journal de l'assurance place BFL CANADA au 3e rang parmi les 45 plus grands cabinets de courtage en assurance de dommages au Québec[34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BFL CANADA: Grosse année pour un courtier hors normes », (consulté le 22 février 2013)
  2. http://www.bflcanada.ca/en/about-bfl.html
  3. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 44
  4. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 47
  5. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 51
  6. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, p. 52
  7. a et b (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 56
  8. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 115
  9. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 120
  10. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 81
  11. « BFL CANADA assurance », Manitoba horse council (consulté le 13 juillet 2012)
  12. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 117
  13. « Hockey Canada account - Board of directors », Hockey Canada (consulté le 16 juillet 2012)
  14. « Penny Dyte, Vice-President of Operations for Alberta » (consulté le 12 juillet 2012)
  15. « Leadership », sur bflcanada.ca
  16. (en) Barry F. Lorenzetti, BFL The Complete Story, Montréal, 203 p., p. 166
  17. « Appointment Executive Vice President Eastern Region » (consulté le 16 août 2012)
  18. « Hockey Canada foundation and alumni », Hockey Canada (consulté le 12 juillet 2012)
  19. « Cancer Research Society - Annual Report », Canadian Cancer Society (consulté le 13 juillet 2012)
  20. « Corporate Social Responsibility Award - BFL Canada »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), City reach care society (consulté le 13 juillet 2012)
  21. « Alzheimer society of B.C - BFL CANADA » (consulté le 12 juillet 2012)
  22. a, b et c « Implication en communauté »
  23. (en) « Pedal Together 2014 »
  24. « 601 000$ pour Sainte-Justine », sur lapresse.ca, (consulté le 22 août 2017)
  25. (en) « Paying it Forward », sur advantagemagazine.ca (consulté le 22 août 2017)
  26. « Road Hockey To Conquer Cancer - BFL CANADA », Road Hockey To Conquer Cancer (consulté le 9 août 2012)
  27. « Barry F. Lorenzetti Foundation »
  28. « BFL CANADA becomes founding partner of Lockton Global », Canadian insurance top broket (consulté le 13 juillet 2012)
  29. « Lockton global and BFL CANADA », Lockton Global (consulté le 8 août 2012)
  30. Cahier du banquet du Québec: le Grand Prix de l'Entrepreneur 2000 commandité par Ernst & Young, La Presse, BMO Nesbitt Burns, Canadian Business, Global et TVA.
  31. « Canada's best managed companies »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Deloitte (consulté le 12 juillet 2012)
  32. « 2012 Established Leader Award » (consulté le 24 octobre 2012)
  33. (en) « 15 firms earned 43.1% of worldwide P&C commercial insurance brokerage revenue in 2013 », Canadian Underwriter,‎ (lire en ligne)
  34. Hubert Roy, « Les 45 plus grands cabinets de courtage du Québec – 2016 », journal-assurance.ca,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Un livre sur l’historique de l’entreprise intitulé BFL - The first 20 years a été écrit en 2007 par Barry F. Lorenzetti avec le soutien de Michael Sarazen. Ce livre a été réédité sous le nom de BFL The Complete Story quelques années plus tard. Les livres furent publiés à l’interne et n’ont pas de code ISBN.

Liens externes[modifier | modifier le code]