Avesgaud de Bellême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Avesgaud de Bellême est évêque du Mans de 997 jusqu'à sa mort en 1036. Son épiscopat est marqué par ses affrontements avec le comte du Maine Herbert Éveille-Chien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la puissante Famille de Bellême, Avesgaud est le fils d'Yves Ier de Bellême et de Godehilde. Il succède à son oncle Sigefroi de Bellême en tant qu'évêque du Mans en 997[1]. L'épiscopat d'Avesgaud est marqué par sa lutte permanente avec Herbert Éveille-Chien, comte du Maine. Celui-ci prend et détruit le château de Duneau qu'Avesgaud avait fait construire sur les bords de l'Huisne[2]. L'évêque se réfugie alors dans son château de La Ferté, où il est assiégé par Herbert. Avesgaud fait appel à Fulbert, évêque de Chartres qui excommunie le comte du Maine. Herbert se soumet, et signe la paix avec Avesgaud[2].

Peu après, Herbert du Maine attaque à nouveau le château de La Ferté. Avesgaud quitte son évêché et part en pèlerinage à Jérusalem. Il meurt sur le chemin du retour, non loin de Verdun[2]. À sa mort, l'évêché du Mans revient à son neveu Gervais de Château-du-Loir[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Dornic (dir.), Marc Auffret, Jacques Biarne, Paul Bois, François Garnier, Jean Gouhier, Michèle Ménard et Robert Philippe, Histoire du Mans et du pays manceau, Millau, Privat, coll. « Univers de la France et des pays francophones », , 398 p.
  • François Dornic, Histoire du Maine, Paris, PUF, coll. « Que sais-je? », , 2e éd., 128 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]