Aurélien (archevêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aurélien.

Aurélien (mort le 4 juillet 895) était un homme d'Église français qui fut archevêque de Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Aurélien et d'Adabona.

Abbé d'Ainay[1] et de Nantua[2].

Il est présenté selon les sources comme le 50e (liste d'Hugues de Flavigny et de l'obituaire de Bologne), le 47e (selon quelques historiens du XIXe siècle), mais il reste pour Guigue le 47e archevêque de Lyon (875-895), en succédant à Saint Rémi.

Il souscrit avec les évêques de Macon: Gontard (879-885); Valence: Ratbert (859-880 ?), et Vienne: Ottramne (876- V.885) à la possibilité pour les moines de l'Abbaye Saint-Marcel-lès-Chalon lors du Concile du en ce lieu, de choisir librement leur abbé[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Jacques Gadille, René Fédou, Henri Hours, Bernard de Vregille, s.j., Le Diocèse de Lyon ; Histoire des diocèses de France - 16, Beauchesne, 1983, Paris, (ISBN 2-7010-1066-7), page 53
  2. Jean-Irénée Depéry, Histoire hagiologique de Belley ou recueil des vies des saints et des bienheureux nés dans ce diocèse..., Bottier, 1834, p. 84 visible sur google books
  3. Denyse Riche, " l'Ordre de Cluny à la fin du Moyen Âge", p.104/765, note:14, SECOR, Université de Saint-Etienne, 2000, (ISBN 2-86272-192-1).