Augustin Bila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Augustin Bila
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
Nationalité
Activité

Augustin Bila (Dinant, le - Weillen, le ) est un homme politique belge.

Fils d'Edouard Bila, Directeur des usines "La Dinantaise" et d'Anne-Marie Prignon, professeur des écoles, il est l'aîné d'une famille de trois enfants. Son frère Gabriel Bila, né le (décédé le ) et sa sœur Marthe Bila, née le suivront leurs études à l'Université de Louvain pour devenir tous deux pharmaciens (respectivement à Dave et à Loyers).

Docteur en droit de l'Université de Liège, militant wallon, Augustin Bila est député de Dinant pour le Rassemblement wallon de 1971 à 1977.

Il fut également le mentor du tout jeune Serge Kubla, dinantais comme lui, auquel il transmit la passion de la politique avant de proposer à ce dernier, en 1974, d'entrer au cabinet de Jean Gol.

Le , il dépose en session parlementaire la proposition de décret modifiant la loi du relative à l'octroi d'allocations et de prêts d'études.

Lors de la discussion sur l'achat d'avions par l'armée belge, à la suite du refus du Gouvernement belge de procéder à l'achat d'avions français Mirage, il vote non lorsque la question de confiance fut posée par le gouvernement. Il soutient ensuite le tournant à gauche proposé par le président Paul-Henry Gendebien à son parti.

En pleine ascension politique et médiatique, alors qu'il était pressenti pour un poste ministériel de premier plan, il est découvert mort le , dans la maison de campagne familiale, rue du Tienne à Weillen.

L'enquête judiciaire très discrète menée à la suite de son décès n'aboutira à aucune vérité probante.