Auguste Quiquerez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auguste Quiquerez
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Auguste Quiquerez, né le à Porrentruy et mort en 1882 à Soyhières, est un historien, archéologue et homme politique suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant de Jean-Georges Quiquerez, maire de Porrentruy, il suit sa famille à 13 ans au Pré-de-Vouëte (actuellement commune de Vully-les-Lacs). Il suit ensuite ses études à Fribourg, puis à Paris où il acquiert une formation d’ingénieur ; il fait ensuite son école militaire à Thoune où il est compagnon d'armes du futur Napoléon III[réf. nécessaire].

En 1826, avec son frère Louis, Olivier Seuret et Xavier Stockmar, il prête le « serment de Morimont », dans les ruines du château du Morimont à Oberlarg où il promet d'affranchir le Jura de la tutelle bernoise[réf. nécessaire]. Lors de la révolution de 1830-1831, il commande la troupe de volontaires qui déloge les troupes gouvernementales postées au pont de Courrendlin.

Il publie en 1836 son premier livre : « Jean de Vienne », un roman historique. L'année suivante, il est élu au Grand Conseil du canton de Berne où il siégera jusqu'en 1846. En 1838, il est nommé préfet du district de Delémont, fonction qu’il occupera jusqu’au changement de régime en 1846. À cette date, il devient ingénieur des mines du Jura.

Il débute alors une carrière historique et archéologique en faisant partie des fondateurs de la société jurassienne d’émulation, en participant aux fouilles sur le site du Mont Terri et en dirigeant les travaux de restauration du château du Morimont. En 1877, il est nommé docteur honoris causa de l'Université de Berne.

Publications parues en volumes[modifier | modifier le code]

  • Jean de Vienne et l’Évêché de Bâle au XIVe siècle, 1836
  • De l’Age de Fer, 1866
  • Ville et château de Porrentruy, 1870. Réédité en 1982 aux Editions du Faubourg à Porrentruy, préface, notes et compléments d'Arnaud Bédat, avec de nombreuses illustrations inédites.
  • Histoire des troubles dans l’Évêché de Bâle en 1740 - Pierre Péquignat, 1875
  • Histoire des institutions politiques, constitutionnelles et juridiques de l’Évêché de Bâle, des villes et des seigneuries de cet État, 1876
  • Histoire de la réunion de l’ancien Évêché de Bâle au canton de Berne, 1813 à 1818, 1882
  • Histoire de la Révolution dans le Jura bernois, 1830 à 1831, 1882

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Kohler, Nécrologie de M. le Dr Auguste Quiquerez (1801- 1882), dans Actes de la société jurassienne d’Emulation, 1882, p. 283-340
  • Virgile Rossel, Histoire littéraire de la Suisse romande, des origines à nos jours, Neuchâtel, F : Zahn, 1903, p. 685-686
  • Gustave Amweg, Bibliographie du Jura Bernois, Porrentruy, 1928, no 3604 (liste de références)
  • André Bindit, Auguste Quiquerez, dans l’Anthologie jurassienne, tome 1, Porrentruy, Société jurassienne d’Emulation, 1964, p. 348-358
  • Gonzague de Reynold, Destin du Jura. Lausanne, Rencontre, 1969, p. 101-112
  • Raymond Gygax, Auguste Quiquerez (1801- 1882), major d’artillerie, dans Histoire des troupes jurassiennes, Moutier, Ed. de la Prévôté, 1977, p. 357
  • Auguste Quiquerez et nos vieilles gens. Numéro spécial de « L’Hôta », Association pour la sauvegarde du patrimoine rural jurassien, 1982
  • Écrivains militaires de l’ancien Évêché de Bâle, choix de textes et de documents, Saignelégier, Saint-Imier, Semper Fidelis, 1990, p. 68-71

Liens externes[modifier | modifier le code]