Auguste Boissonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auguste Boissonneau (26 juillet 1802 à Saumur – 7 juillet 1883 à Paris), est un ornithologue, naturaliste, émailleur-verrier et fabricant de prothèses oculaires français. Il ne doit pas être confondu avec Pierre-Auguste Boissonneau, fils.

Verrier, émailleur, prothésiste[modifier | modifier le code]

Auguste Boissonneau était un artiste-oculiste ou « oculariste », terme inventé par lui-même et décrivant les personnes préparant des prothèses oculaires (œil de verre). Il pratiqua sa spécialité qu'il appelait l'« ocularistique » pour l'armée et des hôpitaux civils[1].

Naturaliste[modifier | modifier le code]

Le genre Boissonneaua a été nommé en hommage à Auguste Boissonneau. Il s'agit d'un genre de colibris (famille des Trochilidae) présents au nord-ouest de l'Amérique du Sud.

Quelques espèces identifiées[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Quelques espèces identifiées par Auguste Boissonneau:

Publications[modifier | modifier le code]

Ornithologie[modifier | modifier le code]

  • Nouvelles espèces d'Oiseaux-Mouches de Santa-Fé de Bogota, par M. Boissonneau, Revue zoologique la Société cuviérienne, 1839, S. 354–356
  • G. Oiseau-Mouche. Ornismya. Lesson. O. M. A barbe singulière. O. heteropogon. Boissonneau, Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1840, plus Tafel 12
  • G. Oiseau-Mouche. Ornismya. Lesson. O. M. de Pauline. O. Paulinæ. Boissonneau, Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1840, plus Tafel 13
  • G. Oiseau-Mouche. Ornismya. Lesson. O.-M. de Temminck. O. Temminckii. Boissonn., Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1840, plus Tafel 14
  • G. Oiseau-Mouche. Ornismya. Lesson. O.-M. Porte-épée. O. ensifera. Boissonneau, Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1840, plus Tafel 15
  • G. Oiseau-Mouche. Ornismya. Lesson. O.-M. a très petit bec. O. microrhyucha. Boissonneau, Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1840, plus Tafel 16
  • Oiseaux nouveaux ou peu connus de Santa-Fé de Bogota, par M. Boissonneau, Revue zoologique la Société cuviérienne, 1840, S. 2–8
  • Nouvelle espèce du genre Pic, par M. Boissonneau, Revue zoologique la Société cuviérienne, 1840, S. 36–37
  • Oiseaux nouveaux de Santa-Fé de Bogota, par M. Boissonneau, Revue zoologique la Société cuviérienne, 1840, S. 66–71
  • Classification méthodique d'ornithologie européenne sur étiquettes, par M. A. Boissonneau. (Paris, chez l'auteur, rue Neuve-des-Mathurins, 19 Prix: 20 francs.), Revue zoologique la Société cuviérienne, 1840, S. 36–37
  • G. Tangara. Linné. (Group des Tangaras Euphones) T. de Vassor. T. Vassorii. Boissonneau, Magasin de Zoologie, D'Anatomie Comparee Et de Paleontolgie, 1841, plus Tafel 23

Prothèses oculaires[modifier | modifier le code]

  • Mémoire sur la prothèse oculaire et sur les améliorations apportées aux yeux artificiels, Paris, 1840, S. 350
  • Traité théorique et pratique de l'œil artificiel, ou perfectionnements apportés à la prothèse oculaire, Paris, 1840
  • Indications pathologiques à transmettre pour diriger par correspondance la fabrication des yeux artificiels humains, Paris 1842
  • Recherche sur l'histoire des yeux artifisiels, Annales de la Société de médecine de Gand, 1843
  • Rapport adressé à S. M. Guillaume II, roi des Pays-Bas, prince d'Orange-Nassau, grand duc du Luxembourg, etc., sur les suites déplorables de l'ophthalmie militaire observées depuis son invasion et traitées gratuitement par l'application des yeux artificiels, Paris, 1842, 1843 und 1844
  • Yeux artificiels mobiles, Paris, 1848
  • en collaboration avec Pierre-Auguste Boissonneau, fils: Formulaire, indications pathologiques à transmettre pour diriger par correspondance l'exécution des yeux artificiels humains, d'après nature, suivies d'instructions générales de nouveaux modes opératoires des staphylômes opaques de la cornée, cirsophthalmies, etc, 17, rue Neuve des Mathurins, 1848
  • Prothèse oculaire. Instructions et moyens de formuler les demandes d'yeux artificiels par correspondance, avec un aperçu touchant divers coups-d'œil, 17, rue Neuve-des-Mathurins, 1848
  • Prothèse oculaire. Yeux artificiels mobiles, Paris, 1849
  • Yeux artificiels mobiles, indications générales ou guide pratique de l'œil artificiel perfectionné, Germer-Baillière Éd., Paris, 1849
  • Des yeux artificiels chez tes aveugles, Annales d'oculistique, Band 30, 1854, S. 146
  • De la restauration de la physionomie chez les personnes privées d'un œil: ou, Exposé d'un nouvel œil artificiel à double échancrure interne, Paris, 1858
  • Tarif raisonné de M. Boissonneau, Oculariste de l'Armée et des Hôpitaux civils et instructions sur l'appropiation, l'introduction et l'extraction de l'œil artificiel, Bonaventure et Ducessois, 1861

Divers[modifier | modifier le code]

  • Itinéraire des voyages annuels, A. Appert, 1862

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dr. Robert Coulomb, Les fabricants d'yeux artificiels (depuis les temps anciens jusqu'au milieu du XIXe siècle), pages 13-14, Edition O. Doin (Paris) 1916

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d'autorité international virtuel
  • Robert Coulomb: Fabricants d'yeux artificiels (depuis les temps anciens jusqu'au milieu du XIXe siècle), 1916
  • (en) David Serlin, Stephen Mihm: Artificial parts, practical lives: modern histories of prosthetics, NYU Press, 2002, S. 161, ISBN 978-0814761984
  • Richard Partridge: Demonstration of the Mechanism of M. Boissnneau's new kind of Artificial Eyes, upon a patient of Ms. Partridge, London Lancet, 1851, S. 298–299
  • Société de Travail a Mulhouse: Objects Divers, Bulletin de la Société Industrielle de Mulhouse, Band 12, 1837, S. 136 f
  • Autor unbekannt: Faits Divers, Annales d'oculistique, Tome XC, Année 46, Série 12, Band 10. 1883, S. 88
  • (de) Theobald Johannes Krüper: Die Schwalben Griechenlands, Journal für Ornithologie, 1860, S. 271–284
  • (de) Eduard Wengler: Über künstliche Augen, Unterhaltung am häuslichen Herd, 1855, S. 135–137
Boissonneau est l’abréviation habituelle de Auguste Boissonneau en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie