Attelabus nitens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cigarier du chêne

Attelabus nitens
Description de cette image, également commentée ci-après
Couple photographié dans les monts de l'Espinouse - Massif central, France
(le mâle est à gauche)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Ordre Coleoptera
Sous-ordre Polyphaga
Infra-ordre Cucujiformia
Super-famille Curculionoidea
Famille Attelabidae
Genre Attelabus

Espèce

Attelabus nitens
(Scopoli, 1763)

Synonymes

  • Attelabus coccineus (E.L.Geoffroy, 1785)[1]
  • Attelabus curculioides G.W.F.Panzer, 1806[1]
  • Attelabus curculionides Linnaeus, 1767[1]
  • Attelabus curculionoides C.Linnaeus, 1767[1]
  • Attelabus curculionoïdes A.G.Olivier, 1789[1]
  • Bruchus curculionoides (C.Linnaeus, 1767)[1]
  • Chyphus curculionoides (C.Linnaeus, 1767)[1]
  • Curculio nitens J.A.Scopoli, 1763[1]
  • Involvulus curculioniformis F.P.Schrank, 1798[1]
  • Involvulus curculionoides (C.Linnaeus, 1767)[1]
  • Rhinomacer coccineus E.L.Geoffroy, 1785[1]
  • Rhinomacer curculionoides (C.Linnaeus, 1767)[1]
  • Rhynchites curculionoïdes J.C.W.Illiger, 1808[1]

Attelabus nitens, le Cigarier du chêne (également nommé Cigarier toulousain[2] et Attélabe du chêne[2]), est une espèce d'insectes coléoptères appartenant à la famille des Attelabidae. Il s'agit un petit coléoptère long de 4 à 6 mm, presque globuleux chez la femelle, aux pronotum et aux élytres rouges à roux et à la tête et aux pattes noires . À l'instar des cigariers, la femelle confectionne un rouleau à partir d'une feuille de Chêne et plus rarement de Châtaignier, d'Aulne et de Noisetier. Elle découpe la feuille jusqu'à la nervure centrale puis enroule une moitié du limbe pour former un "cigare" restant attaché à la partie proximale de la feuille ; elle pond ses œufs (de 1 à 4) dans la cavité formée. Les larves s'y développent puis le cigare tombe sur le sol où la nymphose a lieu[3]. Les dégâts causés aux arbres sont insignifiants. Cette espèce a une distribution eurasiatique ; soit sur l'ensemble de l'Europe à l'exception du grand Nord[4], en Asie et au Moyen-Orient[3],[5].


Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m GBIF Secretariat. GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org, consulté le 08 octobre 2021
  2. a et b MNHN & OFB [Ed]. 2003-présent. Inventaire national du patrimoine naturel (INPN), Site web : https://inpn.mnhn.fr, consulté le 08 octobre 2021
  3. a et b Vincent Albouy, Coléoptères d'Europe, , 400 p. (ISBN 978-2-603-02426-3)
  4. Fauna Europaea, consulté le 08 octobre 2021
  5. Zdeňka Urbanová et Jaroslav Urban, « Attelabus Nitens (Scop.) - an Abundant but Biologically Little Known Species from the Family of Attelabidae (Coleoptera) », Acta Universitatis Agriculturae et Silviculturae Mendelianae Brunensis, vol. 64, no 5,‎ , p. 1675–1696 (DOI 10.11118/actaun201664051675, lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :