AtlasGlobal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AtlasGlobal
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
KKKKKATLASJET
Repères historiques
Date de création 1991
Généralités
Taille de la flotte 23
Nombre de destinations 28
Siège social Istanbul, Turquie
Dirigeants Tuncay Doganer
Site web www.atlasglb.com


TC-AGL at STR.jpg

AtlasGlobal (en turc Atlasjet Uluslararası Havacılık A.Ş., en anglais Atlasjet International Airways A.S.) était une compagnie aérienne turque, basée à Istanbul fondée le . Elle effectuait des vols passagers réguliers et des vols charters vers l'Europe, le Moyen-Orient (Tel Aviv, Beirut) et les Émirats arabes unis (Kuwait, Medine, Jeddah). Ses hubs étaient les aéroports d'Antalya et d'Izmir.

Le 12 février 2020, la compagnie déclare faillite, et demande en conséquence à ses employés de ne plus venir travailler à partir du lendemain.

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie a été créée le et a commencé ses activités le avec deux Boeing 757-200. Deux appareils identiques sont ensuite acquis, un en et un en . Son premier nom était Atlasjet International Airlines, et elle appartenait au groupe Öger Holdings A.Ş.. En 2004, le groupe de tourisme turc ETS acquiert 45 % des parts, puis les 45 % restants du groupe Öger en 2006. Les 10 % restants sont détenus par Tuncay Doganer, le vice-président.

Atlasjet est rebaptisé AtlasGlobal au [1].

Flotte historique[modifier | modifier le code]

Fin 2019, peu avant la faillite de la compagnie aérienne, les appareils suivants étaient en service au sein de la flotte d'AtlasGlobal[2] :

Flotte de AtlasGlobal
Appareil Nombre Commandes Passagers Remarques
Airbus A319 1 134
Airbus A320 1 164
Airbus A321 10 204
Airbus A330-200 3 325
Total 15

En 2018, la flotte d'AtlasGlobal comptait encore 25 appareils.

Un Airbus A320 d'Atlasjet faisant le plein à l'aéroport de Valladolid

Accidents et incident[modifier | modifier le code]

  • Le , un Airbus A320 quitte la piste, alors enneigée, à l'aéroport d'Atatürk. Il n'y a pas de victimes parmi les 170 personnes à bord.
  • Le , au cours d'un vol de Chypre à Istanbul, un avion d'Atlasjet, avec 136 passagers et 6 membres d'équipage à bord, est détourné. Les deux pirates de l'air, se proclamant membres d'Al-Qaïda, l'obligent à atterrir à Antalya. La plupart des 136 passagers réussit à forcer la porte arrière de l'avion et à s'enfuir[3]. Les pirates de l'air, Mehmet Resat Ozlu, un Turc, et Abdul Aziz Maliki, un Palestinien, se rendent après plus de 4 heures de négociations. Ils se sont ensuite publiquement excusés auprès de la nation turque d'avoir attaqué l'avion.
  • Le , le vol 4203, assuré par un MD-83 loué par Atlasjet, s'écrase près d'Isparta causant la mort des 57 personnes à bord.
  • Le 28 novembre 2019 la compagnie déclare annuler ces vols et reste injoignable. Toutes les victimes ne sont pas indemnisées et font face à une compagnie muette.
  • Le 12 février 2020, la compagnie se déclare en faillite, et demande en conséquence à l'ensemble de ses salariés de ne plus venir travailler à partir du lendemain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Stefan Eiselin, « Neue Marke Atlas Global: Atlasjet zeigt globale Ambitionen - aeroTELEGRAPH » [« Atlasjet montre des ambitions mondiales »], sur aeroTELEGRAPH, (consulté le 5 décembre 2015)
  2. (en) « AtlasGlobal Fleet Details and History », sur www.planespotters.net (consulté le 24 août 2016)
  3. C. M. (lefigaro.fr) avec AFP et AP, « Avion détourné : les pirates se sont rendus », sur Le Figaro, (consulté le 5 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]