Arvicola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le genre Arvicola comprend des petits rongeurs, plus précisément certains campagnols de la sous-famille des Arvicolinés. Ils sont aussi appelés rats d'eau ou campagnols d'eau[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Ce genre a été décrit pour la première fois en 1799 par le zoologiste français Bernard-Germain de Lacépède (1756-1825).

Synonymes : Alviceola, Hemiotomys, Ochetomys, Paludicola et Praticola[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (version 3, 2005) (12 mars 2016)[3], NCBI (12 mars 2016)[4], ITIS (12 mars 2016)[5] et Catalogue of Life (12 mars 2016)[6] :

Il y a jusqu'à 7 espèces différentes selon les auteurs : Arvicola amphibius, Arvicola illyricus, Arvicola italicus, Arvicola musignani, Arvicola sapidus, Arvicola scherman, et Arvicola terrestris (Miller, 1912a)[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Escudé et al. 2008(a)] Élise Escudé, Sophie Montuire et Emmanuel Desclaux, « Variabilité morphologique de l’espèce Arvicola cantiana (arvicolinae, rodentia) du Pléistocène moyen au Pléistocène supérieur de France et de Ligurie (Italie) », Quaternaire, vol. 19, no 1,‎ (lire en ligne [sur journals.openedition.org]).
  • [Escudé et al. 2008(b)] (en) Élise Escudé, Sophie Montuire, Emmanuel Desclaux, Jean-Pierre Quéré, Elodie Renvoisé et Marcel Jeannet, « Reappraisal of ‘chronospecies’ and the use of Arvicola (Rodentia, Mammalia) for biochronology », Journal of Archaeological Science, no 35,‎ , p. 1867-1879 (résumé).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]