Arturo Fernández Rodríguez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le joueur de football péruvien, voir Arturo Fernández Meyzán.
Arturo Fernández
Description de cette image, également commentée ci-après
Arturo Fernández Rodríguez en 2008.
Nom de naissance Arturo Fernández Rodríguez
Naissance
Gijón (Asturies), Drapeau de l'Espagne Espagne
Nationalité Espagnole
Décès (à 90 ans)
Madrid
Profession Acteur

Arturo Fernández Rodríguez, né le à Gijón (Asturies) et mort le à Madrid, est un acteur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arturo Fernańdez Rodríguez est né le 21 février 1929 à Gijon, dans les Asturies. Il a commencé une carrière professionnelle en tant que boxeur, où il a gagné le surnom de "Le tigre des pieux". En 1952, il a servi dans l'armée à Logroño; Cet été-là, il réalisa une escalade dans les rochers de Viguera, dormant un mois dans les écoles de cette ville. Il épousa l'Isabel Sensat de Catalan à San Vicente de Montalt le 21 mars 1967 et ils se séparèrent en 1978. Ils eurent trois enfants: Maria Isabel (1968), Arturo (1970) et Maria Dolores "Boby" (1975).

Arturo Fernández Rodríguez s'est illustré principalement au théâtre, mais il a également tenu des rôles au cinéma et à la télévision. Sa passion pour l'architecture technique est remarquable. Il est un ami de Gabino de Lorenzo, ancien maire d'Oviedo et actuel directeur du gouvernement de la principauté des Asturies. Arturo Fernández Rodríguez a soutenu et participé aux réunions du Partido Popular.

En 2003 et en 2011, il reçoit le prix Micrófono de Oro (microphone d'or), décerné par la Fédération espagnole des associations de radio et de télévision. En 2003, il reçoit la médaille d'or du mérite des beaux-arts par le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[1].

Arturo Fernández Rodríguez meurt le 4 juillet 2019 à Madrid[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Relación de premiados del año 2003 », sur ministère de la Culture, (consulté le 18 janvier 2015) [PDF].
  2. (es) « La pifia de Telemadrid al informar de la muerte de Arturo Fernández: "El actor no levanta cabeza" », sur ecoteuve.eleconomista.es, (consulté le 5 juillet 2019).
  3. (es) « ¡ ADIÓS CHATÍN, UN ABRAZO ETERNO! », sur digitalextremadura.com, (consulté le 5 juillet 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :