Arturo Fernández Meyzán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arturo Fernández
Image illustrative de l’article Arturo Fernández Meyzán
Biographie
Nom Arturo Fernández Meyzán
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance
Lieu San Vicente de Cañete (Pérou)
Décès (à 93 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Période pro. 19261941
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1926-1930Drapeau : Pérou Ciclista Lima
1930-1940Drapeau : Pérou Universitario
1940-1941Drapeau : Chili Colo-Colo009 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1935-1939Drapeau : Pérou Pérou018 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1941-1950Drapeau : Pérou Universitario
1949Drapeau : Pérou Pérou5v, 0n, 2d
1955-1956Drapeau : Pérou Universitario
1956Drapeau : Pérou Pérou1v, 3n, 6d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Arturo Fernández Meyzán (San Vicente de Cañete, Lima, ) est un joueur et entraîneur péruvien de football.

Jouant au poste de défenseur, il est le frère aîné de Teodoro Fernández - grande gloire du football péruvien - et Eduardo Fernández.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Arturo Fernández Meyzán, natif de San Vicente de Cañete, est l'aîné des huit enfants du couple formé par Tomás Fernández Cisneros et Raymunda Meyzán.

Jouant au poste de défenseur, il commence sa carrière en 1926 au Ciclista Lima, où il reste jusqu'en 1930, avant de rejoindre le club de la Federación Universitaria - appelé Universitario de Deportes par la suite - où il évolue durant toute la décennie 1930-1940. Il y a l'occasion de remporter deux championnats du Pérou en 1934 et 1939. En 1941, il prend sa retraite de footballeur, après une dernière pige au Colo-Colo du Chili[1].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sélectionné par l'entraîneur catalan Francisco Bru, ancienne gloire du Barça, pour disputer la Coupe du monde 1930 en Uruguay, il reste sur le banc durant toute la compétition.

Il fait ses débuts avec l'équipe du Pérou cinq ans plus tard, à l'occasion du Championnat sud-américain de 1935[2], et participe aux deux éditions suivantes en 1937[3] et 1939[4], dernière compétition qu'il remporte avec sa sélection. Il fait aussi partie de la délégation participant aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin.

Il compte 18 sélections (aucun but marqué) entre 1935 et 1939[5].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Entraîneur emblématique de l'Universitario de Deportes, il remporte avec ce dernier club quatre championnats du Pérou sur la période 1941-1950 (voir palmarès). Cela fait de lui l'entraîneur le plus titré de l'institution (ex æquo avec Marcos Calderón)[6].

En outre, il dirige à deux reprises l'équipe du Pérou en 1949 et 1956.

Décès[modifier | modifier le code]

Arturo Fernández s'éteint à Lima, le , à l'âge de 93 ans[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « 7 pleitos incompletos », sur www.dechalaca.com, (consulté le 10 juin 2020).
  2. (en) Martín Tabeira, « Southamerican Championship 1935 - Rosters », sur www.rsssf.com, (consulté le 10 juin 2020).
  3. (en) Martín Tabeira, « Southamerican Championship 1937 - Rosters », sur www.rsssf.com, (consulté le 10 juin 2020).
  4. (en) Martín Tabeira, « Southamerican Championship 1939 - Rosters », sur www.rsssf.com, (consulté le 10 juin 2020).
  5. (en) José Luis Pierrend, « Appearances for Peru National Team », sur www.rsssf.com, (consulté le 10 juin 2020).
  6. (es) « Universitario: los entrenadores que fueron campeones con el conjunto crema », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 10 juin 2020).
  7. (es) Kenny Romero, « Arturo Fernández: El heredero mayor », sur www.dechalaca.com, (consulté le 10 juin 2020).
  8. (es) « Historia de Colo-Colo - Torneo de Primera División 1941 - Estadísticas », sur www.historiadecolocolo.com (consulté le 10 juin 2020).
  9. (en) Cesar Silva, « Peru - Championship Winning Coaches », sur www.rsssf.com, (consulté le 10 juin 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]