Arnold Vissière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arnold Vissière
Arnold Vissière.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Arnold-Jacques-Antoine Vissière est un sinologue français né le à Paris et mort le à Paris[1]. Il est un des créateurs du système de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO).

Carrière[modifier | modifier le code]

Arnold Vissière a été interprète, puis premier interprète à la légation de France à Pékin ; professeur à l'École des langues orientales vivantes en 1911. , Il a été consul général à Shangai puis ministre plénipotentiaire en Chine[2]. Il a également travaillé à la Bibliothèque nationale sur le catalogue des livres chinois.

Un premier système de romanisation conçu en 1901 par Arnold Vissière est à l'origine du système de l'École française d'Extrême-Orient adopté par le ministère des affaires étrangères et l'École française d'Extrême-Orient, avec de légères variantes[3].

Influences[modifier | modifier le code]

Il a eu pour disciple Paul Mus en chinois. C'est sur ses conseils[4], que Victor Segalen, qui s'est initié à la langue et à la civilisation chinoises en suivant ses cours, continue son cursus à Brest auprès d'un chinois de Hankou.

Sa collection de cartes chinoises du temps des Qing est visible au Musée Guimet[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Méthode de transcription française des sons chinois, adoptée par le Ministre des Affaires ètrangères (Extrait du Bulletin du Comité de l'Asie Française.) Paris, 1902[6]
  • Recherches sur l'origine des l'abaque chinois et sur sa dérivation des anciennes fiches à calcul, in "Bulletin de géographie historique et descriptive", Paris, 1892[7].
  • Le Divorce dans le nouveau droit chinois, La Revue du Pacifique, 1923
  • Le Code commercial et les chambres de commerce de la République chinoise, 1923
  • Premières leçons de chinois, langue mandarine de Pékin, Imprimerie ci-devant E.J. Brill, 1909

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]