Armen Gilliam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilliam.
Armen Gilliam Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Armen Louis Gilliam
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Bethel Park, Pennsylvanie
Date de décès (à 47 ans)
Surnom The Hammer
Situation en club
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1983-1987 UNLV
Draft NBA
Année 1987
Position 2e
Franchise Suns de Phoenix
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1989-1990
1990-1991
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2005-2006
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Jazz de l'Utah
Pittsburgh Xplosion
14,8
15,9
8,9
18,8
19,8
15,0
16,9
12,4
11,8
14,8
18,3
8,6
11,2
8,3
6,7
-
Sélection en équipe nationale **
1986 Drapeau : États-Unis États-Unis
Carrière d’entraîneur
Pittsburgh Xplosion

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Armen Louis Gilliam (né le 28 mai 1964 à Bethel Park, Pennsylvanie et mort le 5 juillet 2011), surnommé The Hammer, est un joueur américain de basket-ball ayant évolué 13 années en NBA (1987-2000). Il joua également une saison (2005-06) pour les Pittsburgh Xplosion en American Basketball Association. Il jouait au poste d'ailier fort et mesurait 2,06 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilliam débute sa carrière universitaire en 1982-83 à Independence Junior College à Independence, Kansas. L'équipe atteint les finales du Junior College Finals et termine à la 6e place au niveau national. Gilliam réalise des moyennes de 24,9 points et 14 rebonds et est nommé dans la National Junior college finals all-tournament team.

Gilliam continue sa carrière universitaire à UNLV. Gilliam joue pour UNLV de 1983 à 1987, l'équipe réalisant un bilan de 93 victoires-11 défaites en 3 ans. L'équipe des UNLV Rebels fut classé numéro 1 du pays durant ces trois années et participa au tournoi final NCAA durant ces trois années. En 1987, l'équipe atteint le Final Four et Gilliam est nommé dans la NCAA Final Four all-tournament team. Gilliam inscrit 998 points lors de son année senior, ce qui demeure toujours un record pour l'école.

Il est sélectionné dans l'équipe des États-Unis qui remporte la médaille d'or lors du championnat du monde 1986.

Gilliam est sélectionné au 2e rang de la draft 1987 par les Phoenix Suns. Il est nommé dans la NBA All-Rookie First Team en 1988. Gilliam réalise sa meilleure saison avec les Charlotte Hornets avec des statistiques de 20 points et 10 rebonds. Durant ses trois années avec les New Jersey Nets, il réalise un excellent passage avec des moyennes de 18 points et 9 rebonds par match. Il met un terme à sa carrière de joueur en 2000.

Il est également intronisé au Bethel Park Hall of Fame for the Sport of Basketball en 1997 et au UNLV Hall of Fame en 1998. En novembre 2007, son maillot numéro 35 est retiré à la mi-temps d'un match de UNLV.

En 2001, Gilliam est nommé entraîneur de l'équipe de l'université d'État de Pennsylvanie. Il mène l'équipe à un bilan de 12 victoires - 7 défaites lors de sa première année. L'équipe atteint alors la finale de Conférence.

Gilliam sort de sa retraite de joueur en 2005, devenant entraîneur-joueur de l'équipe des Pittsburgh Xplosion en ABA. L'équipe termine dans le top 6 et Gilliam réalise des moyennes de 23,8 points et 9,1 rebonds par match et est nommé dans la Eastern conference all-star. Il est nommé MVP du All-Star Game 2006 (32 points et 15 rebonds).

Peu après la fin de sa carrière NBA, il modifie l'orthographe de son prénom de "Armon" en "Armen" car il était las que son nom soit toujours mal prononcé. À l'époque, il déclare: « Beaucoup de gens prononcent Ar-MON. Je les ai corrigé tellement souvent que ça m'a fatigué. J'ai pensé que si je changeais le 'o' en 'e', ce serait plus facile de le prononcer. Je ne suis pas musulman. Il n'y a pas de connotation religieuse. ».

Il décède le 5 juillet 2011 d'une crise cardiaque alors qu'il jouait au basket-ball avec des amis[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Armen Gilliam (1964-2011) terrassé par une crise cardiaque », sur basketusa.com,‎ 6 juillet 2011 (consulté le 7 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]