Arif Melikov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arif Məlikov
Ilham Aliyev presented the “Heydar Aliyev” order to people’s artist Arif Malikov 3.jpg
Arif Melikov en 2003.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BakouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Arif Cahangir oğlu MəlikovVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Membre de
Instrument
Genres artistiques
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de l'Insigne d'honneur
People's artist of the Azerbaijan SSR (d)
State Prize of the Azerbaijan SSR (d)
Istiglal Order (en)
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre Heydar Aliyev
Nizami Ganjavi Gold Medal (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Arif Melikov (en azéri : Arif Cahangir oğlu Məlikov ; en russe : Ари́ф Джанги́р оглы́ Мели́ков ; né à Bakou le et mort dans la même ville le [1]) est un compositeur soviétique puis azerbaïdjanais.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1958, Arif Melikov est diplômé du Conservatoire de Bakou en composition. Il gagne la renommée en 1961, lors de la création de sa première grande composition, Légende d'amour, au Kirov (appelé aujourd'hui « le Théâtre Mariinsky », à Saint-Pétersbourg). Ayant été un succès à l'échelle de l'URSS, le ballet est mis en scène dans plusieurs pays d'Europe et est considéré comme l'une des plus belles œuvres de l'ex-Union Soviétique.

Melikov compose ensuite deux ballets, Deux personnes sur terre (az) (1969) et Poème de deux cœurs (1981), cinq symphonies et huit poèmes symphoniques. Restent également des partitions pour un grand nombre de films et de la musique de scène pour des pièces de théâtre ; il est familier avec pratiquement tous les genres de composition.

Arif Melikov est honoré par la plus prestigieuse distinction qu'un artiste pouvait obtenir au sein de l'ex-Union Soviétique : le titre d'Artiste du peuple de l'URSS. Il est également honoré avec son nom donné à une salle de concert de l'université de Bilkent en Turquie. Il est docteur honoris causa de l'université Khazar (2012) de Bakou.

Après l'indépendance de l'Azerbaïdjan (fin 1991), Arif Melikov s'installa à Bakou où il a enseigné la musique au Conservatoire d'État de l'Azerbaïdjan.

Il est un des membres fondateurs de l'Académie d'Eurasie[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Arif Malikov » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]