Arctica islandica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir cyprine et praire.

La cyprine ou praire d'Islande (Arctica islandica, en algonquien quahog nordique) est une espèce de mollusques bivalves marins vivant dans l'océan Atlantique nord.

Exploitation[modifier | modifier le code]

La praire d'Islande est un mollusque comestible, exploité commercialement. Il est collecté par dragage.

Longévité[modifier | modifier le code]

Valve gauche du coquillage Ming, mollusque âgé d'environ 507 ans.

En 2006 et 2007, des spécimens distincts ont été collectés sur les côtes islandaises. On a déterminé qu'ils étaient âgés de 400 ans, faisant d'Arctica islandica l'espèce animale la plus âgée jamais découverte à cette date, loin devant la tortue géante des Seychelles (plus de 150 ans pour Adwaita, la plus vieille connue) ou la baleine boréale (130 ans)[1] et dépassant de peu le requin du Groenland (âge estimé entre 260 et 510 ans pour des spécimens pêchés entre 2010 et 2013[2]).

En , des chercheurs de l'université de Bangor dans le pays de Galles ont déterminé qu'une praire d'Islande retrouvée sur les côtes de l'Islande était âgée de 405 à 410 ans, en se basant sur la technique de la sclérochronologie, permettant d'estimer l'âge d'un coquillage par le décompte du nombre de stries de croissance sur sa coquille. Il y avait 405 lignes, mesurant 0,1 millimètre de largeur, ce qui correspond à un âge d'environ 405 ans, ce qui en fait l'animal le plus âgé jamais enregistré. Cependant, certaines colonies de coraux pourraient être vieilles de plusieurs milliers d'années, selon certains experts, tandis que la méduse Turritopsis nutricula serait immortelle[3].

Finalement, le , les chercheurs ont publié l'âge réel de l'animal, mort durant l’analyse, qui aurait été de 507 ans[4],[5]. Le coquillage a été surnommé Ming d'après la dynastie Ming qui régnait lorsque le coquillage est né[6]. Les chercheurs ne savent pas combien de temps le coquillage aurait pu vivre s'il était resté au fond de la mer[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 400 year old Clam Found »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Bangor University.
  2. (en) Julius Nielsen, Rasmus B. Hedeholm, Jan Heinemeier et Peter G. Bushnell, « Eye lens radiocarbon reveals centuries of longevity in the Greenland shark (Somniosus microcephalus) », Science, vol. 353, no 6300,‎ , p. 702–704 (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, PMID 27516602, DOI 10.1126/science.aaf1703, lire en ligne).
  3. « 405 ans : le plus vieux des animaux était un mollusque islandais », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Daniel Munro et Pierre U. Blier, « The extreme longevity of Arctica islandica is associated with increased peroxidation resistance in mitochondrial membranes », Aging Cell, vol. 11, no 5,‎ , p. 845-855 (DOI 10.1111/j.1474-9726.2012.00847.x, lire en ligne).
  5. Quentin Mauguit, « Ming, l’animal le plus âgé du monde, est plus vieux que prévu », Futura-sciences,‎ (lire en ligne).
  6. « Ming the clam is 'oldest animal' », BBC News,‎ (lire en ligne).
  7. « 405-yr-old clam dredged from the deep », ABC News,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Bivalves
  • Adwaita (vers 1750 – 23 mars 2006) : tortue géante des Seychelles qui aurait vécu plus de 250 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]