Antoine Sartoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Antoine Sartoris, né le dans le village de Doccio (rattaché aujourd'hui à Quarona) dans le Piémont en Italie[1] et mort le à La Roche-sur-Yon[2], est un peintre français d'origine italienne.

Paul Baudry, le reconnaît comme étant son maître. Un autre lien les unira après sa mort : En 1864, son fils Georges Sartoris épousera Clarisse Baudry, la sœur du peintre[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans un ouvrage présentant la vie et l'œuvre de Paul Baudry, publié vers 1914 sous la direction de Henry Roujon[réf. nécessaire], il est fait mention d'Antoine Sartoris comme un appui généreux à Paul Baudry qui, déjà célèbre, ne craindra pas de s'intituler « élève de M. Sartoris ». Antoine Sartoris intéressa, au sort de son protégé, le receveur des contributions directes, Renard, et le préfet du département, Gauja, qui l'accueillit dans sa famille avec une bienveillance dont le peintre conserva un souvenir de gratitude profondément ému. Sa correspondance en fait foi.

Références[modifier | modifier le code]