Antoine Legrand (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Antoine Legrand)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoine Legrand
Naissance
Douai
Décès
Londres
Nationalité Drapeau de la France France
Autres activités
Théologien, missionnaire

Antoine Legrand, également connu sous les noms d’« Antoine Le Grand », « Antonius le Grand » et « Anthony Le Grand », né en 1629 à Douai et mort le à Londres est un philosophe français.

Moine franciscain, missionnaire et théologien, Legrand introduisit le cartésianisme en Angleterre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En latin :

  • Physica, Amsterdam, 1664, in-4° ;
  • Philisophia ceterum e mente Renati Descartes, more scholastico breviter digesta, Londres, 1671, in-12° ;
  • Historia naturæ vanis experimentis et ratiociniis elucidata, Londres, in-8°, 1673 ;
  • Dissertatio de carentia sensûs et cognitionis in brutis, Londres attribué par erreur à Henri Jenkins, 1675, in-8° ;
  • Disseratio de ratione cognoscendi et appendix de mutatione formali, contra (Joannis Sergeant) methodum sciendi, Londres,, 1679 in-8° ;
  • Apologia Renato Descartes, contra Samulem Perkerum, Londres, 1679, in-8° ;
  • Scydromedia, seu semo quem Alphonsus de la Vida habuit coram comité de Falmouth de monarchia, libri II, Uremberg, 1680, in-8° ;
  • Curiosus rerum adbitarum naturœque arconorum persucator, Francfort ; Nuremberg, 1680, in-12° ;
  • Animadvertiones ad Jocobim Rohaultii tratatum phuysicum, Londres, 1682, in-8° ;
  • Historia sacra a mundi exordio ad Constantini magni imperium deducta, Londres, 1685, in-8° ;
  • Missœ sacrificium neomystis succinte expositum, Londres, 1695, in-12° ;
  • Historia hœresiarcharum a chrosto nato ad nostra usque Tempora, Douai, 1702.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie Douaisienne ou Biographie de la Ville de Douai par Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul - imprimé par Adam Aubers à Douai en 1884 - archivé à la Bibliotheca Bodletana numérisé par Google Books, p. 221.