Antoine Legrand (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legrand.
Antoine Legrand
Naissance
Douai
Décès
Londres
Nationalité Drapeau de la France France
Autres activités
Théologien, missionnaire

Antoine Legrand, également connu sous les noms d’« Antoine Le Grand », « Antonius le Grand » et « Anthony Le Grand », né en 1629 à Douai et mort le à Londres est un philosophe français.

Moine franciscain, missionnaire et théologien, Legrand introduisit le cartésianisme en Angleterre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En latin :

  • Physica, Amsterdam, 1664, in-4° ;
  • Philisophia ceterum e mente Renati Descartes, more scholastico breviter digesta, Londres, 1671, in-12° ;
  • Historia naturæ vanis experimentis et ratiociniis elucidata, Londres, in-8°, 1673 ;
  • Dissertatio de carentia sensûs et cognitionis in brutis, Londres attribué par erreur à Henri Jenkins, 1675, in-8° ;
  • Disseratio de ratione cognoscendi et appendix de mutatione formali, contra (Joannis Sergeant) methodum sciendi, Londres,, 1679 in-8° ;
  • Apologia Renato Descartes, contra Samulem Perkerum, Londres, 1679, in-8° ;
  • Scydromedia, seu semo quem Alphonsus de la Vida habuit coram comité de Falmouth de monarchia, libri II, Uremberg, 1680, in-8° ;
  • Curiosus rerum adbitarum naturœque arconorum persucator, Francfort ; Nuremberg, 1680, in-12° ;
  • Animadvertiones ad Jocobim Rohaultii tratatum phuysicum, Londres, 1682, in-8° ;
  • Historia sacra a mundi exordio ad Constantini magni imperium deducta, Londres, 1685, in-8° ;
  • Missœ sacrificium neomystis succinte expositum, Londres, 1695, in-12° ;
  • Historia hœresiarcharum a chrosto nato ad nostra usque Tempora, Douai, 1702.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Galerie Douaisienne ou Biographie de la Ville de Douai par Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul - imprimé par Adam Aubers à Douai en 1884 - archivé à la Bibliotheca Bodletana numérisé par Google Books, p. 221.